Nous éprouvons actuellement des problèmes techniques intermittents pour l’affichage de certains contenus. Nous travaillons à trouver une solution dans les meilleurs délais. Merci de votre compréhension!

    Faits saillants

    Éducation

    Ce sont 86,8 % des filles ayant fait leur entrée au secondaire en 2014 qui ont obtenu un diplôme ou une qualification, comparativement à 77,6 % des garçons.
    Voir Diplomation et qualification au secondaire

    En 2020-2021, les femmes représentent 84 % de la population étudiante inscrite dans les programmes d’études collégiales des domaines « Santé et domaines connexes », et 88 % de celle inscrite dans les programmes du domaine « Éducation ».
    Voir Domaine d'études au collégial

    Durant l’année scolaire 2020-2021, les femmes représentent environ 75 % des personnes inscrites dans des programmes universitaires des domaines « Santé et domaines connexes » et « Éducation ».
    Voir Domaines d'études universitaires

    En 2022, au Québec, les femmes de 25 à 64 sont plus scolarisées que les hommes du même groupe d’âge.
    Voir Niveau de scolarité

    Travail

    En 2022, au Québec, le taux d’emploi des femmes de 15 ans et plus se situe à environ 58 %, comparativement à environ 65 % chez les hommes du même groupe d’âge.
    Voir Taux d’emploi

    En 2022, au Québec, le taux d’activité des femmes de 15 ans et plus se situe à environ 61 %, comparativement à environ 68 % chez les hommes du même groupe d’âge.
    Voir Taux d’activité

    En 2022, au Québec, le taux de chômage des femmes de 15 ans et plus se situe à environ 4,0 %, comparativement à environ 4,6 % chez les hommes du même groupe d’âge.
    Voir Taux de chômage

    En 2022, au Québec, la durée réelle du travail des femmes de 15 ans et plus se situe à environ 1 487 heures annuellement, comparativement à environ 1 761 heures chez les hommes du même groupe d’âge.
    Voir Durée réelle du travail

    En 2022, au Québec, la proportion de la population en emploi occupant un emploi à temps plein s’établit à près de 77 % chez les femmes, comparativement à environ 87 % chez les hommes du même groupe d’âge.

    En 2022, près de 23 % des femmes en emploi occupent un emploi à temps partiel au Québec. Cette proportion est d’environ 13 % chez les hommes.
    Voir Emploi à temps plein et à temps partiel

    En 2021, au Québec, environ 380 800 emplois de qualité faible sont occupés par des femmes et 368 000, par des hommes.

    Le nombre d’emplois de qualité élevée chez les femmes est d’environ 584 100, comparativement à environ 653 600 du côté des hommes.
    Voir Qualité de l’emploi

    En 2022, au Québec, les femmes demeurent fortement majoritaires dans les professions du secteur de la santé et dans celles des secteurs regroupés de l’enseignement, du droit et des services sociaux, communautaires et gouvernementaux.
    Voir Emplois dans certaines catégories professionnelles

    En 2022, au Québec, un peu moins que le quart des personnes qui occupent un emploi au titre de travailleur autonome avec aide rémunérée sont des femmes. Celles-ci représentent cependant 43 % des personnes occupant un emploi de travailleur autonome sans aide rémunérée.
    Voir Travail autonome

    Revenu et rémunération

    Au Québec, le revenu médian après impôt des particulières et particuliers était de 36 400 $ en 2021, une hausse de 34 % par rapport à 2005. Il était de 33 500 $ chez les femmes et de 39 900 $ chez les hommes.
    Voir Revenu médian

    Au Québec, le revenu moyen après impôt des particulières et particuliers était de 41 600 $ en 2021, une hausse de 30 % par rapport à 2005. En 2021, les femmes gagnaient en moyenne 37 500 $ et les hommes, 45 600 $.
    Voir Revenu moyen

    Au Québec, le taux de faible revenu des particulières et particuliers de 16 ans et plus était de 9,9 % en 2021, une hausse par rapport à 2020 (8,2 %).
    Voir Personnes en situation de faible revenu

    En 2022, au Québec, la rémunération horaire moyenne des femmes de 15 ans et plus se situe à environ 29 $, comparativement à un peu plus de 32 $ chez les hommes du même groupe d’âge.
    Voir Rémunération horaire

    En 2022, au Québec, la rémunération hebdomadaire moyenne des femmes de 15 ans et plus se situe à environ 989 $, comparativement à environ 1 219 $ chez les hommes du même groupe d’âge.
    Voir Rémunération hebdomadaire

    En 2022, au Québec, la répartition des personnes salariées rémunérées au taux du salaire minimum selon le sexe indique qu’un peu plus de la moitié de celles-ci sont des femmes (environ 53 %).
    Voir Personnes salariées rémunérées au taux du salaire minimum

    Conciliation famille-travail-études-vie privée

    En 2015, au Québec, les femmes consacraient en moyenne plus de temps que les hommes au sommeil (8,9 h/jour c. 8,7 h/jour) et aux soins personnels (0,9 h/jour c. 0,6 h/jour), aux activités domestiques (3,5 h/jour c. 2,5 h/jour), notamment aux tâches domestiques (2,4 h/jour c. 1,8 h/jour), aux soins apportés aux enfants (0,5 h/jour c. 0,3 h/jour), ainsi qu’au magasinage de biens et services (0,6 h/jour c. 0,4 h/jour).
    Voir Emploi du temps

    En 2018, 21 % des personnes de 15 ans et plus au Québec avaient agi comme personnes proches aidantes au cours des 12 mois précédents. Les femmes étaient proportionnellement plus nombreuses que les hommes à avoir occupé ce rôle (24 % c. 18 %).
    Voir Personnes proche aidantes

    Aucune différence significative n'est observée entre les femmes et les hommes quant au nombre d’heures moyen d’aide ou de soins fournis chaque semaine.

    Les femmes étaient proportionnellement plus nombreuses que les hommes à aider un seul bénéficiaire (68 % c. 56 %), mais moins nombreuses à en aider deux (19 % c. 29 %).
    Voir Ampleur de l’aide fournie en proche aidance

    Les femmes étaient plus susceptibles que les hommes de fournir de l’aide pour les travaux domestiques (56 % c. 44 %), les soins personnels (36 % c. 16 %), l’organisation des soins (40 % c. 25 %), les opérations bancaires (36 % c. 25 %).

    Les hommes, quant à eux, étaient plus susceptibles de fournir de l’aide pour l’entretien de la maison (54 % c. 30 %).
    Voir Types d’activités de proche aidance

    Santé

    En 2022, l’espérance de vie à la naissance est estimée à 84,1 ans chez les femmes contre 80,5 ans chez les hommes. Elle est de 82,3 ans hommes et femmes confondus.
    Voir Espérance de vie

    En 2021, 62 % de la population québécoise de 12 ans et plus estimait être en excellente ou en très bonne santé. Aucune différence significative n'a été observée entre les femmes et les hommes en 2021. En 2015, 2016, 2018 et 2019, les femmes étaient proportionnellement moins nombreuses que les hommes à avoir une telle perception.
    Voir Perception de l’état de santé

    En 2021, un peu plus des deux tiers de la population québécoise de 12 ans et plus (66 %) estimaient que leur santé mentale était excellente ou très bonne. Lors de cette même année, aucune différence significative n’est observée entre les sexes.
    Voir Perception de la santé mentale

    En 2021, la vaste majorité de la population québécoise de 12 ans et plus (95 %) était satisfaite ou très satisfaite à l’égard de sa vie en général. Lors de la même année, 95 % des femmes et environ 94 % d’hommes ont le même niveau de satisfaction.
    Voir Satisfaction à l’égard de sa vie

    En 2021, un peu plus de 8 % de la population québécoise de 12 ans et plus avait reçu un diagnostic d’un trouble d’anxiété de la part d’un professionnel de la santé. Les femmes étaient plus susceptibles que les hommes à avoir reçu ce diagnostic (10,8 % c. 5,9 %).
    Voir Troubles d’anxiété

    En 2021, environ 6,0 % de la population québécoise de 12 ans et plus avait reçu un diagnostic d’un trouble de l’humeur de la part d’un professionnel de la santé. Les femmes étaient proportionnellement plus nombreuses que les hommes à avoir reçu ce diagnostic (7,9 % c. 4,1 %).
    Voir Troubles de l’humeur

    En 2021, près du quart de la population québécoise de 12 ans et plus (22 %) trouvait la plupart des journées assez ou extrêmement stressantes. Lors de cette année, les femmes étaient plus susceptibles que les hommes de percevoir leurs journées comme assez ou extrêmement stressantes (26 % c. 18 %).
    Voir Stress quotidien

    Violence

    Sur la période 2005-2022, le nombre de victimes de crimes violents déclarés par les services policiers a augmenté tant chez les femmes que chez les hommes (+ 22 019 victimes ou 28 %). La hausse est plus importante au cours des cinq dernières années. 
    Voir Crimes violents

    Pour chaque année entre 2005 et 2022, le nombre de femmes victimes d’infractions sexuelles est supérieur au nombre d’hommes. En 2022, un peu plus de 85 % des victimes sont des femmes (86,8 %).
    Voir Crimes sexuels

    Au Québec, en 2022, 25 401 personnes ont été victimes d’infractions contre la personne en contexte conjugal, dont 19 126 femmes et 6 275 hommes.
    Voir Violence en contexte conjugal

    En 2022, les femmes représentent 73 % des victimes d’infractions violentes commises en contexte conjugal et susceptibles d’entraîner des blessures.
    Voir Violence en contexte conjugal susceptible d’induire des blessures

    Pouvoir

    Lors des élections provinciales de 2018, 53 femmes ont été élues à l’Assemblée nationale (un nombre record), comparativement à 38 en 2003. Les femmes représentaient 42 % de l’ensemble des personnes élues.
    Voir Personnes élues à l’Assemblée nationale

    À la formation du Conseil des ministres du gouvernement du Québec en 2022, celui-ci était composé de 14 femmes et de 16 hommes, la part des femmes s’établissant à 46,7 %.
    Voir Conseil des ministres

    Aux élections municipales de 2021, 23,6 % des personnes élues à la mairie étaient des femmes et 76,1 % étaient des hommes. Les femmes représentaient également 38,5 % des personnes élues comme conseiller ou conseillère municipale, et les hommes, 61,5 %.
    Voir Personnes élues aux élections municipales

    Au 31 mars 2023, 48 % des personnes nommées à la haute direction des ministères et organismes du gouvernement du Québec étaient des femmes.
    Voir Haute direction des ministères et organismes gouvernementaux

    En 2022, un peu plus de la moitié des membres des conseils d’administration des sociétés d’État visées par la Loi sur la gouvernance des sociétés d’État (LGSE) étaient des femmes (53 %). En 2006, elles représentaient 31 % des membres.
    Voir Conseils d’administration des sociétés d’État

    En 2022, au Québec, les femmes demeurent minoritaires dans plusieurs groupes professionnels à responsabilité.
    Voir Emplois dans certains groupes professionnels à responsabilité

    En 2023, sur les 297 juges de la Cour du Québec, on compte 154 femmes et 149 hommes.
    Voir Juges de la Cour du Québec

    Démographie

    La population totale du Québec compte un nombre similaire d’hommes (4 353 000) et de femmes (4 343 000) en 2022.
    Voir Population du Québec selon l’âge et le sexe

    Évaluation de page
    L'information sur cette page vous a-t-elle été utile?