Nouveauté

    Haute direction des ministères et organismes gouvernementaux

    Au 31 mars 2022, 48 % des personnes nommées à la haute direction des ministères et organismes du gouvernement du Québec étaient des femmes. Elles représentaient :

    • 44 % des personnes nommées à un poste de direction du premier niveau de gestion;
    • 50 % des personnes nommées à un poste de direction du deuxième niveau de gestion.

    Sur la période 2012-2022, la représentation des femmes au sein de la haute direction des ministères et organismes est en hausse de 14 points de pourcentage par rapport à son niveau de 2012 (34 %). L’augmentation observée est similaire pour les deux niveaux de gestion.

    Notes méthodologiques

    Concepts et définitions

    L’indicateur reflète la composition de la haute direction des ministères et organismes du gouvernement du Québec au 31 mars de chaque année. Les personnes qui assurent la haute direction des ministères et organismes sont titulaires d’un emploi supérieur à temps plein et nommés par le Conseil des ministres.

    • Le premier niveau de gestion regroupe les sous-ministres, les délégué(e)s généraux(-ales), les premier(-ière)s dirigeant(e)s, ainsi que les président(e)s-directeur(-trice)s généraux(-ales).
    • Le deuxième niveau de gestion regroupe les sous-ministres adjoint(e)s, les sous-ministres associé(e)s et assimilé(e)s, les délégué(e)s ainsi que les vice-président(e)s et assimilé(e)s.

    Univers

    L’ensemble des titulaires d’un emploi supérieur à temps plein occupant des postes de sous-ministres, de sous-ministres adjoint(e)s, de sous-ministres associé(e)s et assimilé(e)s, de délégué(e)s généraux(-ales), de délégué(e)s, de président(e)s-directeur(-trice)s généraux(-ales) et de vice-président(e)s et assimilé(e)s au sein de l’administration gouvernementale québécoise.

    Dernière mise à jour : 16 décembre 2022

    Évaluation de page