• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    L'Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire (EQSJS)

    L’Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire (EQSJS) est réalisée tous les 6 ans par l’Institut de la statistique du Québec à la demande du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Elle sert à recueillir des données sur l’état de santé physique et mentale des jeunes du secondaire de toutes les régions du Québec, ainsi que sur leurs habitudes de vie et leur adaptation sociale.

    Ces données aident les personnes qui travaillent auprès des jeunes, comme les intervenants dans les écoles et les responsables jeunesse en santé et services sociaux, à créer des programmes adaptés à leurs besoins et à proposer des actions qui les aideront dans leur cheminement et favoriseront leur bien-être.

    Participants

    Jeunes

    Votre classe a été sélectionnée pour participer à l’EQSJS? Vous faites donc partie des quelque 70 000 jeunes du Québec qui y participeront!

    Une personne de l’Institut ira vous visiter en classe pour vous faire remplir un questionnaire d’une trentaine de minutes sur une tablette électronique. Les questions traiteront de différents sujets : la santé mentale, l’activité physique, le sommeil, la nicotine et l’alcool, et bien d’autres. À quoi vos réponses serviront-elles? Jetez un œil à quelques résultats de l’EQSJS 2016-2017 pour en savoir plus.

    Toutes les réponses seront gardées confidentielles, c’est-à-dire que personne ne pourra savoir quelles réponses un élève en particulier a données. Pour en savoir plus à ce sujet, visitez la page d’information pour les participants aux enquêtes de l’Institut.

    La participation est volontaire. Vos parents ou vous pouvez décider de ne pas participer à cette étude.

    Écoles

    Directions

    L’Institut sélectionne des écoles de façon aléatoire, autant dans le réseau francophone que dans le réseau anglophone, en tenant compte de leur taille et de leur composition. Ensuite, dans ces écoles, des classes sont à leur tour sélectionnées au hasard parmi les classes de sciences humaines ou de langue d’enseignement.

    La direction d’une école sélectionnée doit désigner une personne-ressource qui pourra accompagner l’Institut dans la sélection des classes, la prise de rendez-vous et la visite des classes le jour de la collecte des données.

    Enseignants

    Au moins une semaine avant la visite de l’Institut dans la classe, l’enseignante ou l’enseignant recevra de la documentation destinée aux parents qui devra être remise à tous les élèves.

    Au moment de la visite, l’enseignante ou l’enseignant devra rester en classe pendant que les élèves remplissent le questionnaire; toutefois, il ou elle ne devra pas circuler dans la classe pour que la confidentialité des réponses des jeunes soit préservée. En tout temps, l’enseignante ou l’enseignant est responsable de la classe et doit assurer la discipline.

    Déroulement de la collecte

    Juin 2022

    Les centres de services scolaires et le réseau d’écoles privées sont informés par écrit de la tenue de l’EQSJS et reçoivent des documents d’information.

    L’Institut teste les questions et le processus de collecte auprès de jeunes de quelques classes de chaque niveau.

    Septembre 2022

    L’Institut communique par écrit avec les écoles sélectionnées et leur fournit des documents d’information.

    Octobre 2022

    L’Institut prend contact avec les directions des écoles sélectionnées. Chaque direction désigne une personne-ressource qui accompagnera l’Institut dans la collecte des données.

    Novembre 2022 à mai 2023

    Au moment convenu avec la personne-ressource, les intervieweurs de l’Institut se rendent dans les classes sélectionnées pour faire remplir le questionnaire informatisé aux élèves. Les élèves répondent sur une tablette électronique complètement indépendante du réseau informatique de l’école. Tout l’équipement nécessaire est fourni par l’Institut. Les parents et les enseignants recevront de l’information sur le déroulement de la visite.

    L’EQSJS

    L’EQSJS 2022-2023 est la troisième édition de l’enquête. La dernière fois, en 2016-2017, 62 277 élèves de 465 écoles différentes y avaient participé.

    Quelques résultats

    En 2016-2017 :

    • 53 % des jeunes du secondaire travaillaient pendant l’année scolaire;
    • 14 % des jeunes ne déjeunaient jamais les matins d’école; 16 % des filles et 12 % des garçons;
    • 72 % trouvaient que leur santé était excellente ou très bonne, 23 % qu’elle était bonne et 4,3 % qu’elle était passable ou mauvaise;
    • 68 % trouvaient que leurs amis leur offraient un soutien social élevé; les filles (76 %) plus que les garçons (61 %);
    • 6 % des jeunes disaient avoir été victimes de cyberintimidation depuis le début de l’année scolaire; les filles (9 %) plus que les garçons (3,5 %);
    • 32 % des jeunes étaient considérés comme actifs durant l’année scolaire (loisirs et transport), alors que 20 % étaient considérés comme sédentaires;
    • 11 % des jeunes avaient vapoté dans le mois avant l’enquête; 13 % des garçons et 8 % des filles.

    Que nous diront les résultats de l’EQSJS 2022-2023? En attendant leur diffusion à l’automne 2024, visitez la page Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire, 2016-2017 pour connaître tous les résultats de la dernière édition.

    Objectifs

    Dresser un portrait de l’état de santé physique et mentale des jeunes du secondaire, de leurs habitudes de vie et de leur adaptation sociale.

    Faciliter l’étude des liens entre leur état de santé ou leurs habitudes de vie et leurs caractéristiques individuelles.

    Suivre l’évolution de l’état de santé des jeunes et de ses déterminants.

    Recherche

    Les chercheuses et chercheurs souhaitant exploiter les données de l’EQSJS dans le cadre d’un projet de recherche peuvent s’adresser aux Services d’accès aux données de recherche de l'Institut de la statistique du Québec.

    Collaborateurs

    L’élaboration de l’enquête, du questionnaire et des indicateurs a été faite en collaboration avec le comité d’orientation de projet coprésidé par l’Institut et le MSSS, auquel participaient des représentants des directions régionales de santé publique, des tables de concertation nationale en santé publique, de l’Institut national de santé publique du Québec et du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.