• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    Information pour les participants

    Les participants à nos enquêtes sont au cœur de notre mission

    L’Institut de la statistique du Québec (l’Institut), aussi appelé Statistique Québec, vise à être la principale source d’information statistique objective et de qualité concernant le Québec.

    Par ses études et ses enquêtes, il permet aux ministères et organismes québécois d’obtenir des données fiables leur permettant de prendre des décisions éclairées concernant les politiques, les programmes et les enjeux de la société québécoise.

    Pour réussir sa mission, l’Institut a besoin de vous! Si votre famille, votre entreprise ou vous-même êtes sollicités pour participer à une enquête, il est très important d’y répondre. Plus y il a de répondants, plus la qualité et la fiabilité des données produites s’améliorent!

    En contrepartie, l’Institut s’engage à :

    • protéger la confidentialité des renseignements que vous nous fournissez;
    • vous donner toute l’information vous permettant de participer de façon éclairée à une enquête;
    • trouver des moyens pour faciliter votre participation à nos enquêtes;
    • vous traiter avec respect, courtoisie et professionnalisme.

    L’Institut confirme ses engagements envers les participants dans sa Politique d’information au participant d’une enquête (PDF).

     

    Pour en savoir plus sur les enquêtes actuellement menées par l’Institut, consultez la section Enquêtes en cours de collecte.

    Garantie de la confidentialité de vos renseignements

    La Loi sur l’Institut de la statistique du Québec oblige l’Institut à protéger les renseignements que vous lui fournissez.

    Chaque employé signe un engagement à la confidentialité à son entrée en fonction.

    Pour en savoir plus à ce sujet, consultez la section Confidentialité et protection des renseignements personnels.

    Foire aux questions

    Quelles sont les obligations des représentants de l’Institut de la statistique du Québec?

    Lorsqu’un représentant communique avec vous, il doit :

    • s’identifier clairement;
    • vous informer que l’enquête est menée par l’Institut de la statistique du Québec;
    • vous expliquer clairement le but de l’enquête;
    • vous préciser si votre participation à l’enquête est volontaire ou obligatoire;
    • vous fournir des coordonnées pour obtenir de l’assistance, au besoin.

    S’il s’agit d’un entretien téléphonique, il doit aussi :

    • vous préciser la durée de l’entrevue;
    • vous aviser que l’entrevue peut être écoutée ou enregistrée à des fins de qualité et de formation.
    Comment savoir s’il s’agit bien d’un représentant de l’Institut qui communique avec moi?
    Comment les participants sont-ils sélectionnés?

    Selon les besoins, la sélection des participants est effectuée :

    • Par recensement : Tous les individus ou toutes les entreprises de la population visée par l’enquête sont sollicités.
      • L’Institut a recours au recensement si la population étudiée comprend un nombre limité d’individus ou d'entreprises ou si elle se compose d’individus ou d’entreprises très variés.
    • Par échantillonnage : Une partie de la population ciblée est sélectionnée au hasard.
      • L’échantillon est constitué de façon à ce qu’il soit représentatif de toute la population visée par l’enquête.
    La participation à une enquête est-elle volontaire ou obligatoire?

    La participation peut être volontaire ou obligatoire. La Loi sur l’Institut de la statistique du Québec permet au directeur général de rendre obligatoire la participation à une enquête si la fiabilité des statistiques produites en dépend.

    La participation à une enquête auprès des individus est habituellement volontaire. Bien que le participant n’ait aucune obligation légale de participer, la collaboration du plus grand nombre possible d’individus est nécessaire pour avoir un portrait le plus juste et le plus représentatif possible de la population étudiée.

    La participation à la majorité des enquêtes auprès des entreprises est obligatoire. Dans ces cas, les participants sont tenus de fournir leurs renseignements dans le délai demandé. Ils ont cependant toujours accès à du personnel qualifié pour les aider.

    Si l’Institut communique avec vous, il vous dira si votre participation est volontaire ou obligatoire.

    Quelles mesures l'Institut a-t-il mises en place pour faciliter la participation aux enquêtes?
    • Service de soutien offert par du personnel compétent;
    • Modes de collecte diversifiés (postale, téléphonique, en face à face et électronique);
    • Périodes de collecte adaptées à la disponibilité des participants (jour, soir et fin de semaine);
    • Aménagements sur mesure possibles (octroi d’un délai ou prise de rendez-vous).
    Comment savoir qui a accès à mes renseignements personnels?

    L’Institut peut conclure une entente avec un organisme public pour partager des renseignements. Dans un tel cas, vous en serez informé au moment de la collecte de vos renseignements et vous aurez le droit de refuser que vos renseignements soient partagés avec un autre organisme.

    Cependant, les coordonnées, c’est-à-dire les noms, adresses et numéros de téléphone, ne sont jamais partagées. Seules les réponses au questionnaire le sont.

    Pourquoi les entrevues téléphoniques sont-elles enregistrées?

    Les entrevues téléphoniques sont écoutées ou enregistrées afin d’assurer la qualité des renseignements recueillis et à des fins de formation. Il s’agit là de pratiques courantes dans les agences statistiques gouvernementales.

    Aucun renseignement entendu au cours d’une entrevue ne sera révélé.

    Puis-je enlever mon nom de votre liste?

    La Liste nationale de numéros de télécommunication exclus du Canada (LNNTE), en vigueur depuis le 30 septembre 2008, permet aux personnes de s'y inscrire afin de que leurs noms soient retirés des listes de sollicitation téléphonique de télémarketing.

    Cependant, comme l’Institut ne fait pas de télémarketing, cette liste ne s’applique pas à lui. Sans la collaboration des personnes et des organismes, la production de statistiques fiables sur différents aspects de la société québécoise serait impossible.