Québec drapeau
Institut de la statistique du Québec
Institut de la statistique du Québec
  • Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    Études d'impact économique

    Le modèle intersectoriel du Québec (MISQ) est un instrument d’analyse économique avec lequel on peut simuler l’effet de certains changements réels, anticipés ou hypothétiques relatifs à l’économie québécoise.

    Il permet d’estimer par exemple :

    • l’impact économique des dépenses d’immobilisation reliées à un investissement;
    • les effets des dépenses d’exploitation d’une entreprise;
    • l’incidence des dépenses des touristes sur l’économie du Québec.

    Qu’est-ce que le modèle mesure?

    Le but principal du modèle est de déterminer le contenu québécois d’une dépense dans l’économie. En fonction de différents types de dépenses, aussi appelés « chocs », le modèle permet d’évaluer les retombées économiques pour le Québec en termes de valeur ajoutée et de taxes indirectes nettes. Il permet aussi d’estimer la contribution des importations et des autres productions, communément appelées « fuites », en réponse au choc de dépenses simulé.

    Description du modèle intersectoriel du Québec (MISQ)

    Les retombées économiques issues d’une simulation se répartissent en différentes catégories : valeur ajoutée (et ses composantes), main-d’œuvre et contributions fiscales aux différents ordres de gouvernement.

    Le MISQ permet non seulement d’estimer ces retombées, mais aussi de les classer comme effets directs ou indirects dans le processus de production. Ainsi, les résultats du modèle permettent d’apprécier l’incidence du choc de dépenses tant dans un secteur directement touché que dans les secteurs fournisseurs de ce dernier. Cette capacité de ventiler l’impact économique par itérations est d’ailleurs une des grandes utilités du MISQ.

    Processus de production, MISQ

    L’Institut de la statistique du Québec a enrichi les résultats de ses études d’impact afin de mesurer les émissions de gaz à effet de serre (GES) générées par l’activité économique. En combinant les données tirées du Système de comptabilité économique et environnementale du Canada au MISQ, il est possible de connaître l’intensité des émissions de GES par secteur d’activité. La mesure des émissions de GES est obtenue par multiplication des résultats d’une simulation d’impact économique en termes de valeur ajoutée avec l’intensité des émissions de GES liées à un projet simulé.

    Près de 55 ans après sa création et après plus de 15 000 simulations à son actif, le modèle est toujours d’actualité. Chaque année, l’Institut met à jour le modèle de façon récurrente afin de répondre aux nombreuses demandes provenant tant des organismes du secteur public que des intervenants du privé. Dans un domaine où les modèles d’analyse ont une existence éphémère, l’utilisation récurrente du MISQ, 50 ans après sa mise en place, est un succès remarquable.

    Pour en savoir plus sur le modèle, consultez les documents suivants :

    Le modèle intersectoriel du Québec : Fonctionnement et applications, édition 2017 (PDF)

    Bulletin sur différents résultats d’impact économique estimés par le MISQ (PDF)

    Limites de l’étude d’impact et responsabilité de l’Institut de la statistique du Québec

    Bien qu’elle puisse servir de complément fort utile à des études qui porteraient par exemple sur des conséquences écologiques ou sociales, une étude d’impact réalisée par l’Institut de la statistique du Québec ne constitue aucunement une étude de marché, une étude de rentabilité ou une analyse coûts-avantages.

    Également, lors de la réalisation d’une étude d’impact, la responsabilité de l’Institut se limite à l’exploitation du modèle pour évaluer l’impact économique des dépenses initiales estimées par le client. L’Institut ne connaît pas suffisamment le projet du client pour valider l’information qui lui a été fournie, mais il donne toutefois à ce dernier les renseignements nécessaires pour que soient traitées, de façon adéquate, les données initiales en fonction des concepts et des limites du modèle.

    Tarification 2020-2021

    Commande d’une étude d’impact personnalisée

    Nous joindre

    Sébastien Gagnon, économiste
    418 691-2411, poste 3224

    Annie Desjardins, Adjointe de direction
    418 691-2411, poste 3266