Québec drapeau
Institut de la statistique du Québec
Institut de la statistique du Québec
  • Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    Modèle intersectoriel du Québec

    Impact économique et incidence environnementale pour le Québec pour une sélection de secteurs productifs

    Le modèle intersectoriel du Québec (MISQ) est un instrument d’analyse permettant de mesurer l’incidence économique d’un projet de dépenses dans l’économie québécoise. Le présent bulletin met l’accent sur des résultats d’impact économique estimés par le MISQ.

    Les résultats estimés par le MISQ per­mettent non seulement d’apprécier l’impact économique d’un secteur, mais aussi de comparer cet impact à celui d’autres sec­teurs d’activité de l’économie québécoise.

    Plusieurs calculs supplémentaires peuvent ainsi être effectués à partir des tableaux de résultats d’impact économique produits au moyen du MISQ. La proportion de contenu québécois et les ratios de valeur ajoutée et de main-d’œuvre sont les calculs supplé­mentaires les plus utilisés. Aussi, l’Institut de la statistique du Québec a enrichi les résultats de ses études d’impact afin de mesurer les émissions de gaz à effet de serre (GES) générées par l’activité économique.

    L’exercice de comparaison est réalisé à partir de simulations sur les structures moyennes de dépenses des secteurs pro­ductifs au niveau agrégé. Le niveau d’agré­gation utilisé est appelé niveau X.

    Ce dernier ventile l’économie en six grandes catégo­ries de secteurs productifs : le secteur pri­maire, les services publics, la construction, la fabrication, les autres services et les sec­teurs non commerciaux. Des simulations de tranches de 100 millions de dollars de dépenses de fonctionnement pour chacun des 6 secteurs sont réalisées à partir du mo­dèle basé sur les tableaux des ressources et des emplois de 2016 et des paramètres d’ajustement 2020 (salaires moyens et pa­ramètres fiscaux et parafiscaux).

    Le bulletin présente la méthodologie utilisée et les résultats pour 6 secteurs agrégés de l’économie.