• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    Modèle intersectoriel du Québec

    Le modèle intersectoriel du Québec (MISQ) est un instrument d’analyse permettant de mesurer l’incidence économique d’un projet de dépenses dans l’économie québécoise. Les résultats estimés par le MISQ per­mettent non seulement d’apprécier l’impact économique d’un secteur, mais aussi de comparer cet impact à celui d’autres sec­teurs d’activité de l’économie québécoise. Plusieurs calculs supplémentaires peuvent ainsi être effectués à partir des tableaux de résultats d’impact économique produits au moyen du MISQ. La proportion de contenu québécois et les ratios de valeur ajoutée et de main-d’œuvre sont les calculs supplé­mentaires les plus utilisés.

    Impact économique et incidence environnementale des exportations de produits manufacturiers

    L’analyse permet d’apprécier l’importance des exportations de produits manufacturiers pour l’économie du Québec, en mettant en évidence notamment la structure de ces exportations, leur contenu québécois ainsi que leur contribution au PIB et aux emplois générés dans différents secteurs.

    Elle permet aussi d’estimer l’incidence environnementale de la production de ces exportations sur le territoire québécois en matière d’équivalent en émissions de CO2, tant en niveau total que par million de dollars exportés.

    En plus de fournir des résultats intéressants sur la structure des exportations manufacturières et leur importance pour l’économie du Québec, ce bulletin illustre le potentiel du modèle intersectoriel du Québec pour réaliser des études d’impact économique et environnemental avec un haut niveau de détail par secteur ou par catégorie de produits.

    Impact économique et incidence environnementale pour le Québec pour une sélection de secteurs productifs

    L’Institut de la statistique du Québec a enrichi les résultats de ses études d’impact afin de mesurer les gaz à effet de serre (GES) générés par l’activité économique.

    L’exercice de comparaison est réalisé à partir de simulations sur les structures moyennes de dépenses des secteurs productifs au niveau agrégé. Le niveau d’agrégation utilisé est appelé niveau X. Ce dernier ventile l’économie en six grandes catégories de secteurs productifs : le secteur primaire, les services publics, la construction, la fabrication, les autres services et les secteurs non commerciaux.

    Des simulations par tranche de cent millions de dollars de dépenses de fonctionnement pour chacun des six secteurs sont réalisées à partir du modèle basé sur la plus récente structure des tableaux des ressources et des emplois et sur les paramètres d’ajustement de l’année courante (salaires moyens et paramètres fiscaux et parafiscaux). Le bulletin présente la méthodologie utilisée et les résultats pour six secteurs agrégés de l’économie.

    Pour en savoir plus sur nos services personnalisés, consulter la page Études d'impact économique.