• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    Taux de pauvreté selon la Mesure du panier de consommation (MPC)

    Indicateurs de progrès du Québec

    Proportion de la population pour laquelle le revenu disponible à la consommation de l’unité familiale est inférieur au montant du panier de biens et services prévu par la Mesure du panier de consommation (MPC) pour cette unité.

    Vignette du taux de la pauvreté selon la Mesure du panier de consommation 8,7 % en 2019
    Tendance à la baisse, favorable au progrès. Tendance favorable au progrès depuis 2015

    Pertinence pour la mesure du progrès et méthode

    Le panier de biens et services prévu par la MPC couvre les besoins de base des familles : alimentation, logement, vêtements et chaussures, transport et autres nécessités. Disposer des ressources financières nécessaires pour combler ces besoins est essentiel sur le plan des conditions de vie matérielles.

    À l’échelle des individus, vivre en situation de pauvreté implique non seulement des conditions de vie matérielles déficientes, mais souvent aussi une exclusion sociale, qui se répercute sur plusieurs aspects du bien-être : le logement, le travail, la santé physique et mentale, l’accès à des réseaux sociaux, etc.

    Pour l’ensemble de la société, la pauvreté revêt aussi des coûts importants, en termes notamment d’opportunités manquées et d’inégalité des chances accrue.

    Inégalités

    Le taux de pauvreté constitue en lui-même un indicateur d’inégalité. L’indicateur peut également être ventilé selon diverses caractéristiques sociodémographiques (sexe, âge, statut d’immigration, niveau de scolarité, etc.) pour mesurer les inégalités entre des groupes de population.

    Intelligibilité et acceptabilité

    Le taux de pauvreté selon la MPC est l’une des mesures de faible revenu les plus connues et utilisées dans la sphère publique. Comme il est basé sur des seuils de pauvreté établis à partir du coût d’un panier de consommation de biens et services, il est plus facile à interpréter que le taux de pauvreté selon la mesure du faible revenu (MFR), qui réfère à des seuils relatifs.

    Cet indicateur peut être employé pour des comparaisons avec d’autres provinces canadiennes et avec le Canada.

    Notes méthodologiques

    Concepts et définitions

    Le panier de consommation de la MPC comprend cinq composantes : l’alimentation, le logement, les vêtements et chaussures, le transport et les autres nécessités, une catégorie prévue pour englober les biens et les services non couverts par les autres composantes (articles ménagers, soins personnels, etc.). La composition du panier est déterminée sur la base d’une famille modèle composée d’un homme et d’une femme âgés de 25 à 49 ans et de deux enfants (une fille de 9 ans et un garçon de 13 ans).

    Les coûts du panier de la famille modèle sont estimés pour différentes régions, afin de tenir compte des différences régionales du coût de la vie. On compte six régions de la MPC pour le Québec.

    Les seuils de référence du panier de consommation sont les coûts estimés pour la famille modèle de quatre personnes pour chacune des régions de la MPC. Ces seuils sont ajustés pour les familles de plus petite ou de plus grande taille à l’aide d’une échelle d’équivalence. Une famille est donc considérée à faible revenu, une année donnée, si son revenu disponible est inférieur au seuil de la MPC qui s’applique à elle, compte tenu de sa taille et de sa région de résidence. La situation de pauvreté attribuée à une famille est de facto attribuée à chacun de ses membres.

    Méthode de calcul

    Méthode de calcul du taux de pauvreté

    Où :

    • Le numérateur représente le nombre de personnes dont le revenu familial disponible est inférieur au seuil de la MPC s’appliquant à elles, selon la taille de leur famille et leur région MPC de résidence;
    • Le dénominateur représente le nombre total de personnes;
    • Le taux de pauvreté est exprimé en pourcentage.

    L’indicateur est produit par l’ISQ à partir des microdonnées de l’Enquête sur la dynamique du travail et du revenu et de l’Enquête canadienne sur le revenu disponibles dans les Centres de données de recherche.

    Fréquence de mise à jour

    Annuelle

    Limites

    Les principaux paramètres de la MPC, dont la composition du panier de consommation, sont établis en fonction d’une année « de base »; les seuils sont par la suite indexés annuellement pour tenir compte de l’inflation. Occasionnellement, les paramètres de la mesure sont revus afin « de s’assurer que le panier continue d’illustrer un niveau de vie de base modeste, que les coûts du contenu du panier dans différentes régions géographiques sont estimés le plus précisément possible, et que le revenu dont disposent les familles pour acheter le panier est défini et mesuré de façon appropriée». Bien que nécessaire, cette révision occasionne des bris de série.

    Produits connexes

    Indicateurs de progrès du Québec. Principaux résultats (tableau de données)

    Indicateurs de progrès du Québec. Interprétation et analyse

    Cadre conceptuel et méthodologique des Indicateurs de progrès du Québec

     

    Faites-nous part de vos commentaires!

    Les Indicateurs de progrès du Québec visent à mesurer ce qui est le plus important pour les personnes, à partir d’un nombre restreint d’indicateurs. Pour cette raison, l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) vous invite à soumettre vos commentaires à propos de cette initiative et des dimensions du bien-être et de la richesse nationale qui sont les plus importantes pour vous. Vos suggestions alimenteront les réflexions et pourraient être utilisées par l’ISQ pour faire évoluer la liste des indicateurs de progrès.

    Soumettre un commentaire

     

    Dernière mise à jour : 13 juin 2022