• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    Le faible revenu selon la mesure du panier de consommation (nouvelle base de 2018)

    L’ISQ publie des taux de faible revenu de la population québécoise selon deux approches : la mesure du faible revenu (MFR) et la mesure du panier de consommation (MPC). Cette dernière est basée sur des seuils fixes, déterminés en fonction du coût des biens et des services jugés nécessaires pour composer un « panier de consommation » permettant de combler les besoins de base d’une famille. Celles dont le revenu disponible est  inférieur au coût de ce panier sont considérées comme à faible revenu, c’est-à-dire en situation de pauvreté.

    Les principaux paramètres de la MPC, dont la composition du panier de consommation, sont établis en fonction d’une année « de base ». L’examen de la MPC de l’année de base 2008 a mené à une nouvelle MPC, ayant pour base l’année 2018. Comme c’est souvent le cas en pareille matière, les seuils de la MPC ont été rehaussés, ce qui se répercute sur les taux de faible revenu.

    Dans un premier temps, cette publication fait un rappel succinct de ce qu’est la MPC, présente les principales modifications apportées avec la nouvelle base 2018 et compare les seuils estimés avec cette base à ceux de la base 2008. Dans un deuxième temps, elle s’intéresse aux répercussions des changements apportés à la MPC sur les taux et les écarts moyens de faible revenu estimés pour les années 2015 à 2018 pour trois populations au Québec, soit les unités familiales, l’ensemble des particuliers et les particuliers de 16 ans et plus.

    À consulter aussi

    Faible revenu à l'échelle du Québec selon la Mesure du panier de consommation (MPC) (tableaux et documents techniques ou méthodologiques)