• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    Détention d'un diplôme postsecondaire chez les 25-34 ans

    Indicateurs de progrès du Québec

    L’indicateur réfère à la proportion de la population de 25 à 34 ans dont le plus haut niveau de scolarité atteint correspond à un diplôme d’études postsecondaires.

    Vignette de la détention d'un diplôme postsecondaire chez les 25-34 ans 80,3 % en 2021
    Tendance à la hausse, favorable au progrès. Tendance favorable au progrès depuis 2006

    Pertinence pour la mesure du progrès et méthode

    Les diplômes, grades ou certificats postsecondaires découlent de la réussite de programmes qui sont conçus pour préparer à l’enseignement supérieur, ou pour acquérir des compétences pertinentes à l’exercice d’un emploi. Ce niveau de scolarité est considéré comme une ressource importante dans l’optique du bien-être des personnes en termes d’opportunités, de réalisations, et même de satisfaction à l’égard de la vie. Il assure notamment une meilleure intégration sur le marché du travail et des revenus plus élevés. Sur le plan collectif, il favorise la croissance de la production économique et du potentiel d’innovation.

    L’indicateur, qui tient compte de l’ensemble des diplômes postsecondaires, nous informe non seulement sur la transition vers l’économie du savoir liée à la diplomation universitaire, mais il reconnaît également l’effet des diplômes qualifiants de niveau inférieur au baccalauréat (ceux menant à un métier ou une profession) sur le bien-être des personnes.

    Le fait de s’intéresser à la population de 25 à 34 ans permet de mesurer l’un des aspects du capital humain, soit le « stock de connaissances et de compétences dont disposeront les générations futures ». La détention d’un diplôme postsecondaire est considérée ici comme une ressource nécessaire au bien-être futur des personnes. Une proportion stable ou en croissance de la détention d’un diplôme d’études postsecondaires chez les jeunes témoigne du maintien ou de l’amélioration du capital humain. À l’inverse, une proportion de plus en plus faible signifie que le capital humain se détériore, compromettant ainsi la richesse future.

    Inégalités

    L’indicateur peut être produit pour plusieurs groupes de population, notamment pour les femmes et les hommes, et pour les personnes issues de l’immigration. Les déclinaisons possibles permettent d’interpréter les inégalités entre différents groupes de population.

    Intelligibilité et acceptabilité

    Une augmentation de la part de la population de 25 à 34 ans ayant atteint un niveau de scolarité postsecondaire témoigne de la croissance du capital humain.

    L’indicateur est largement utilisé dans la sphère publique et peut être employé pour effectuer des comparaisons avec le Canada et à l’international. Il est utilisé tel quel dans plusieurs initiatives de mesure du progrès.

    Notes méthodologiques

    Concepts et définitions

    On entend par études postsecondaires les certificats, diplômes ou grades suivants :

    • Certificat ou diplôme d’apprenti ou d’une école de métiers (y compris les centres de formation professionnelle);
    • Certificat ou diplôme d’un collège, d’un cégep ou d’un autre établissement d’enseignement non universitaire;
    • Certificat ou diplôme universitaire inférieur au baccalauréat;
    • Grade universitaire (baccalauréat; certificat ou diplôme universitaire supérieur au baccalauréat; diplôme en médecine, en art dentaire, en médecine vétérinaire ou en optométrie; maîtrise; doctorat acquis).

    L’indicateur est exprimé en pourcentage.

    L’indicateur est produit par l’ISQ à partir des microdonnées de l’Enquête sur la population active disponibles dans les Centres de données de recherche.

    Fréquence de mise à jour

    Annuelle

    Limites

    La population cible de l'Enquête sur la population active exclut les personnes vivant dans les réserves et dans d’autres peuplements autochtones des provinces, les membres à temps plein des Forces canadiennes, les pensionnaires d’établissements institutionnels et les ménages situés dans des régions extrêmement éloignées où la densité de population est très faible sont exclus de l’Enquête sur la population active.

    Produits connexes

    Indicateurs de progrès du Québec. Principaux résultats (tableau de données)

    Indicateurs de progrès du Québec. Interprétation et analyse

    Cadre conceptuel et méthodologique des Indicateurs de progrès du Québec

     

    Faites-nous part de vos commentaires!

    Les Indicateurs de progrès du Québec visent à mesurer ce qui est le plus important pour les personnes, à partir d’un nombre restreint d’indicateurs. Pour cette raison, l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) vous invite à soumettre vos commentaires à propos de cette initiative et des dimensions du bien-être et de la richesse nationale qui sont les plus importantes pour vous. Vos suggestions alimenteront les réflexions et pourraient être utilisées par l’ISQ pour faire évoluer la liste des indicateurs de progrès.

    Soumettre un commentaire

     

    Dernière mise à jour : 13 juin 2022