• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    Investissements privés et publics

    Ces bulletins présentent l’évolution récente des dépenses en immobilisations (investissement) au Québec, dans les régions administratives (RA) et dans les régions métropolitaines de recensement (RMR) du Québec. Ces dépenses y sont analysées pour les immobilisations non résidentielles selon la propriété, le type d’actif, l’industrie, le pays de contrôle, certains produits de propriété intellectuelle et pour les immobilisations résidentielles selon le type de travaux ou d’actif.

    Faits saillants 

    Investissements privés et publics. Perspectives québécoises 2021
    • Les dépenses en immobilisations corporelles non résiden­tielles devraient atteindre 48,3 milliards de dollars au Québec, une hausse de 10,9 % par rapport à 2020.
    • Accroissement de 11,8 % des dépenses en immobilisations des industries productrices de biens.
    • Croissance de 10,5 % des investissements dans les industries productrices de services.
    • La croissance du Québec : la meilleure de toutes les provinces.
    • 14,7 % d’augmentation en construction de bâtiments non résidentiels en 2019.
    • Baisse de 6,5 % pour la construction résidentielle en 2020.
    Investissements privés et publics. Québec et ses régions, intentions 2021
    • Croissance des dépenses en immobilisations corporelles non résidentielles dans 16 des 17 régions administratives en 2021.
    • Baisse de 6,8 % des dépenses en immobilisations corporelles non résidentielles des entreprises sous contrôle étranger au Québec en 2021.
    • Hausse de 2,0 % des dépenses en immobilisations résidentielles au Québec en 2020.
    • Croissance des dépenses résidentielles dans 13 des 17 régions administratives en 2020.