• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    Infrastructures, bâtiments non résidentiels, machines et produits de propriété intellectuelle par habitant

    Indicateurs de progrès du Québec

    L’indicateur des infrastructures, bâtiments non résidentiels, machines et produits de propriété intellectuelle est la valeur monétaire des stocks de capital fixe non résidentiel de l’ensemble de l’économie, par habitant. Ces stocks comprennent, par exemple, les ponts, les viaducs, les hôpitaux, les immeubles de bureaux, les ordinateurs et les logiciels, mais ne comprennent pas les constructions résidentielles.

    Cette valeur est exprimée en dollars constants ou enchaînés de 2012 afin d’éliminer les variations de prix et de rendre compte uniquement des variations de stocks de capital fixe d’une année à l’autre.

     41 241 $ constants de 2012/hab en 2020
    Tendance à la hausse, favorable au progrès. Tendance favorable au progrès depuis 2005

    Pertinence pour la mesure du progrès et méthode

    Cet indicateur représente le capital physique et de connaissances présent sur le territoire pour la production de biens et de services, y compris les biens et les services publics. Il s’agit du capital détenu par les entreprises, par les administrations publiques et par les organismes à but non lucratif. Il comprend les infrastructures, les bâtiments non résidentiels, les machines et le matériel, ainsi que les produits de propriété intellectuelle, mis à la disposition de différents acteurs de la société.

    Le schéma suivant illustre comment le capital physique et de connaissances s’inscrit dans la mesure de la richesse nationale en vue du bien-être futur. Pour ce qui est du capital financier, la partie détenue par les administrations publiques est comptabilisée dans l’indicateur Valeur nette des administrations publiques par habitant.

    Schéma de l'approche par capitaux : le capital économique

    Schéma de l'approche par capitaux : le capital économique

    Version textuelle du schéma

    La richesse nationale est composée :

    • du capital naturel;
    • du capital humain;
    • du capital social;
    • du capital produit et financier, aussi appelé capital économique.

    Le capital produit est composé du capital de connaissances et du capital physique. Le capital de connaissances peut être, par exemple, une base de données ou une œuvre artistique. Le capital physique peut être, par exemple, une usine ou une école.

    Ainsi, cet indicateur représente la part fixe du capital produit, c’est-à-dire ce que les êtres humains ont produit qui peut être réutilisé afin de produire des biens et des services (en plus des actifs fixes, le capital produit inclut les inventaires et les objets de valeur). Les infrastructures, bâtiments et machines forment le capital physique, tandis que les produits de propriété intellectuelle représentent le capital de connaissances.

    Pour que le développement soit durable, les investissements doivent être suffisants pour compenser la dépréciation des actifs et maintenir les stocks par habitant, y compris l’effet des innovations, à un niveau stable ou croissant pour les générations futures. Autrement, certains capitaux pourraient devenir inutilisables ou nécessiter des investissements plus élevés pour être remis dans leur état d’origine.

    Inégalités

    Cet indicateur ne peut pas être ventilé selon des sous-groupes populationnels, ni par sous-division territoriale.

    Intelligibilité et acceptabilité

    Cet indicateur comptabilise essentiellement les actifs produits non financiers qui peuvent être réemployés afin de produire de nouveaux biens et services. Au regard de la richesse nationale dans son ensemble (capitaux économique, naturel, humain et social), le capital produit représente la forme conventionnelle du capital. Cet indicateur est facilement comparable dans le temps ainsi qu’entre différents territoires.

    Le capital est traditionnellement reconnu comme étant l’une des deux sources de la croissance économique (la seconde étant le travail). Le caractère durable et la contribution au progrès de certains investissements peuvent être questionnés. Toutefois, ces considérations n’influencent pas l’interprétation globale de cet indicateur, qui est faite en considérant l’évolution des autres formes de capitaux.

    Notes méthodologiques

    Concepts et définitions

    La valeur des stocks de capital fixe résulte de l’accumulation des investissements antérieurs (la formation brute de capital fixe), réduite de l’amortissement, qui reflète l’usure (la dépréciation) des actifs. L’indicateur exclut les constructions résidentielles, car celles-ci ne participent pas directement à la production.

    Les actifs produits sont les actifs « issus des processus de production », tels que les machines, équipements et produits de propriété intellectuels.

    Les données sont exprimées en dollars constants ou enchaînés de 2012, par habitant.

    Méthode de calcul

    Méthode de calcul de la valeur des IBNRMPI

    Où :

    • La valeur des IBNRMPI correspond à la valeur des infrastructures, bâtiments non résidentiels, machines et produits de propriété intellectuelle, exprimée en dollars constants ou enchaînés de 2012 par habitant.
    • Stock net de fin d’année : Valeur des stocks non financiers et non résidentiels en fin d’année. L’amortissement est calculé selon la méthode géométrique.
    • Habitants : Nombre de citoyens canadiens, de résidents permanents et de résidents non permanents ayant un lieu habituel de résidence au Canada selon la province ou le territoire au 1er juillet.

    Fréquence de mise à jour

    Annuelle

    Produits connexes

    Indicateurs de progrès du Québec. Principaux résultats (tableau de données)

    Indicateurs de progrès du Québec. Interprétation et analyse

    Cadre conceptuel et méthodologique des Indicateurs de progrès du Québec

     

    Faites-nous part de vos commentaires!

    Les Indicateurs de progrès du Québec visent à mesurer ce qui est le plus important pour les personnes, à partir d’un nombre restreint d’indicateurs. Pour cette raison, l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) vous invite à soumettre vos commentaires à propos de cette initiative et des dimensions du bien-être et de la richesse nationale qui sont les plus importantes pour vous. Vos suggestions alimenteront les réflexions et pourraient être utilisées par l’ISQ pour faire évoluer la liste des indicateurs de progrès.

    Soumettre un commentaire

     

    Dernière mise à jour : 13 juin 2022