• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    La participation au marché du travail selon les groupes d’âge – Quatrième trimestre 2021

    Le nombre d’emplois équivalait à celui d’avant la pandémie chez les jeunes, mais il était un peu plus bas chez les jeunes hommes

    Au Québec, chez les 15-24 ans, le nombre d’emplois au dernier trimestre de 2021 était comparable[1] à celui enregistré au dernier trimestre de 2019 (ratio de 96,6 %). Le même constat se dégage en ce qui concerne les emplois à temps plein (96,7 %) et à temps partiel (96,6 %).

    Les jeunes des autres provinces affichaient aussi des nombres comparables à ceux d’avant la pandémie dans la plupart des cas. La seule exception est notée pour la Colombie-Britannique, où les 15-24 ans étaient moins nombreux qu’avant à occuper un emploi à temps plein (ratio de 91,5 %) et plus nombreux à occuper un emploi à temps partiel (110,8 %).

    Figure 7
    Ratio du nombre de personnes de 15 à 24 ans en emploi au quatrième trimestre de 2021 sur le nombre au quatrième trimestre de 2019, ensemble du Canada et provinces

    Ratio du nombre de personnes de 15 à 24 ans en emploi au quatrième trimestre de 2021 sur le nombre au quatrième trimestre de 2019, ensemble du Canada et provinces

    Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, 2021. Adapté par l’Institut de la statistique du Québec.

    Au Québec, les jeunes hommes affichaient un recul de 22 000 emplois par rapport au niveau d’avant la pandémie (ratio de 92,7 %). Ils comptaient 18 000 emplois à temps plein de moins (ratio de 88,3 %) et pratiquement autant d’emplois à temps partiel qu’avant. La situation était différente chez les jeunes Québécoises : dans leur cas, tous les nombres étaient comparables à ceux d’avant la pandémie.

    Il y avait 11 500 jeunes de moins au chômage qu’avant la pandémie au quatrième trimestre de 2021. Le taux de chômage des 15-24 ans s’est fixé à 7,4 % (8,8 % au dernier trimestre de 2019), le taux le plus bas au Canada. Celui des jeunes hommes s’est établi à 9,2 % et celui des jeunes femmes, à 5,6 %. À titre de comparaison, à l’échelle du Canada, le taux de chômage des 15-24 ans s’est établi à 10,5 % dans l’ensemble, et à respectivement 12,3 % et 8,7 % chez les hommes et les femmes de ce groupe d’âge.

    Le nombre de jeunes inactifs sur le marché du travail au dernier trimestre de 2021 était supérieur à celui d’avant la pandémie (+ 23 300) au Québec. Aucune autre province n’affichait de hausse notable à ce chapitre pour la même période. Il demeure que le taux d’inactivité des jeunes québécois au dernier trimestre de 2021 était le plus bas au Canada (31,2 %).

    Figure 8 
    Taux de chômage des 15-24 ans, quatrième trimestre de 2019 et quatrième trimestre de 2021, ensemble du Canada et provinces

    Taux de chômage des 15-24 ans, quatrième trimestre de 2019 et quatrième trimestre de 2021, ensemble du Canada et provinces

    Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, 2021. Adapté par l’Institut de la statistique du Québec.

    Les 25-54 ans en emploi étaient plus nombreux qu’avant la pandémie, en raison de l’augmentation du nombre d’emplois à temps plein

    Au Québec, au quatrième trimestre de 2021, on comptait 58 000 emplois de plus qu’avant la pandémie chez les 25-54 ans (ratio de 102,1 %), ce qui s’explique par la croissance des emplois à temps plein (+ 75 100; ratio de 103,0 %). Le nombre d’emplois à temps partiel était quant à lui pratiquement équivalent au niveau du quatrième trimestre de 2019 (ratio de 93,8 %) pour ce groupe d’âge.

    Dans les autres provinces, le nombre d’emplois était supérieur ou comparable à celui d’avant la pandémie chez les 25-54 ans, un constat qui est le même pour les emplois dans l’ensemble, les emplois à temps plein et les emplois à temps partiel.

    Figure 9
    Ratio du nombre de personnes 25 à 54 ans en emploi au quatrième trimestre de 2021 sur le nombre au quatrième trimestre de 2019, ensemble du Canada et provinces

    Ratio du nombre de personnes 25 à 54 ans en emploi au quatrième trimestre de 2021 sur le nombre au quatrième trimestre de 2019, ensemble du Canada et provinces

    Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, 2021. Adapté par l’Institut de la statistique du Québec.

    La croissance de l’emploi chez les 25-54 ans au Québec entre les deux trimestres à l’étude a profité aux hommes (+ 31 500 travailleurs) et aux femmes (+ 26 500 travailleuses) (ratios respectifs de 102,2 % et 102,0 %). Le constat est le même pour les emplois à temps plein, dont le nombre a augmenté de 44 700 chez les hommes (ratio de 103,3 %) et de 30 400 chez les femmes (102,6 %) de ce groupe d’âge. On comptait toutefois 13 100 emplois à temps partiel de moins chez les hommes (ratio de 83,0 %), alors que les femmes en occupaient sensiblement le même nombre.

    Il n’y a pas de différence notable entre les deux trimestres comparés quant au nombre de personnes âgées de 25 à 54 ans au chômage. Le taux de chômage de ce groupe d’âge s’est établi à 4,0 % au Québec au quatrième trimestre de 2021 (4,5 % chez les hommes et 3,5 % chez les femmes), soit une baisse de 0,6 point comparativement au même trimestre de 2019. En moyenne, au Canada, le taux de chômage des 25-54 ans s’est fixé à 5,0 % dans l’ensemble, et à 5,2 % et 4,8 % respectivement chez les hommes et les femmes.

    Alors que la population inactive a augmenté au Québec chez les 15-24 ans et les 55 ans et plus au cours de la période analysée, chez les 25-54 ans, on comptait près de 50 000 personnes inactives de moins au quatrième trimestre de 2021. Soulignons qu’entre les deux trimestres comparés, ce ne sont pas toutes les provinces qui ont connu une baisse de leur population inactive âgée de 25 à 54 ans.

    Figure 10
    Taux de chômage des 25-54 ans, quatrième trimestre de 2019 et quatrième trimestre de 2021, ensemble du Canada et provinces

    Taux de chômage des 25-54 ans, quatrième trimestre de 2019 et quatrième trimestre de 2021, ensemble du Canada et provinces

    Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, 2021. Adapté par l’Institut de la statistique du Québec.

    Chez les 55 ans et plus, le nombre d’emplois était pratiquement le même qu’avant la pandémie, mais la population a augmenté

    Le nombre d’emplois chez les 55 ans et plus au Québec au quatrième trimestre de 2021 était comparable à celui au quatrième trimestre de 2019 (ratio de 99,0 %). Le constat est le même tant pour les emplois à temps plein (ratio de 98,1 %) que pour ceux à temps partiel (ratio de 102,0 %). Le même constat est aussi fait chez les hommes et les femmes de ce groupe d’âge en ce qui concerne le nombre total d’emplois.

    Dans les autres provinces, la situation était aussi comparable à celle d’avant la pandémie en ce qui concerne le nombre total d’emplois, le nombre d’emplois à temps plein et le nombre d’emplois à temps partiel chez les 55 ans et plus, à quelques exceptions près. En effet, dans les Prairies, on comptait moins d’emplois dans l’ensemble et moins d’emplois à temps plein (ratios respectifs de 97,0 % et 96,2 %), et en Ontario, les emplois à temps plein étaient plus nombreux (104,2 %), alors que ceux à temps partiel l’étaient moins (89,0 %).

    Figure 11
    Ratio du nombre de personnes de 55 ans et plus en emploi au quatrième trimestre de 2021 sur le nombre au quatrième trimestre de 2019, ensemble du Canada et provinces

    Ratio du nombre de personnes de 55 ans et plus en emploi au troisième trimestre de 2021 sur le nombre au quatrième trimestre de 2019, ensemble du Canada et provinces

    Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, 2021. Adapté par l’Institut de la statistique du Québec.

    Au Québec, parmi les trois groupes d’âge retenus pour l’analyse, celui des 55 ans et plus est le seul qui a connu une croissance de sa population entre les deux trimestres étudiés (+ 104 200 personnes). La population inactive dans ce groupe d’âge a par ailleurs augmenté de façon très similaire (+ 106 500 personnes).

    La province de Québec et les provinces de l’Atlantique sont les seules où la population en âge de travailler (15 ans et plus) a augmenté seulement chez les 55 ans et plus.

    Au quatrième trimestre de 2021, chez les 55 ans et plus au Québec, il y avait sensiblement le même nombre de personnes au chômage qu’avant la pandémie. Le taux de chômage de ce groupe d’âge s’est fixé à 5,9 (5,2 % au quatrième trimestre de 2019), et il s’agissait du taux le plus faible au Canada. Il s’est établi à 5,9 % à la fois chez les hommes et chez les femmes. Dans l’ensemble du Canada, le taux de chômage des 55 ans et plus était de 6,9 % dans l’ensemble, et respectivement de 6,8 % et 7,2 % chez les hommes et les femmes.

    Figure 12
    Taux de chômage des 55 ans et plus, quatrième trimestre de 2019 et quatrième trimestre de 2021, ensemble du Canada et provinces

    Taux de chômage des 55 ans et plus, quatrième trimestre de 2019 et quatrième trimestre de 2021, ensemble du Canada et provinces

    Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, 2021. Adapté par l’Institut de la statistique du Québec.

     

    [1] La différence entre le nombre d’emplois au quatrième trimestre de 2021 et celui au quatrième trimestre de 2019 est statistiquement non significative au seuil de confiance de 68 %. Voir les notes méthodologiques qui accompagnent cette analyse pour plus de précision.


    Date de diffusion : 8 février 2022