• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    L’utilisation des technologies propres

    Au Québec, 65,4 % des entreprises affirment avoir eu recours à des technologies propres en 2019 : les entreprises de 5 employés et plus davantage (71,0 %) que celles comptant de 1 à 4 employés (60,2 %).

    Les technologies propres associées à la gestion des matières résiduelles, dont le recyclage, sont les plus fréquemment utilisées par les entreprises au Québec (54,8 %). Suivent les technologies propres qui favorisent une bonne gestion de l’eau (13,7 %), et celles qui visent l’amélioration de l’efficacité énergétique, la gestion de l’énergie ou le recours à des équipements industriels ou commerciaux efficaces (11,9 %).

    Une entreprise sur quatre utilise au moins une technologie propre visant à lutter contre les changements climatiques (26,1 %).

    Le bulletin L'utilisation des technologies propres. Données 2019 (PDF, 528,24 Ko) porte sur les technologies propres utilisées par les entreprises du Québec en 2019. Les résultats se déclinent selon la taille de l’entreprise : de 1 à 4 employés ou 5 employés et plus. Pour cette dernière catégorie, des détails supplémentaires sont disponibles selon le secteur d’activité, la taille ou le chiffre d’affaires de l’entreprise. L’analyse repose sur les résultats de l’Enquête sur le développement durable, les pratiques écoresponsables et les technologies propres menée par l’Institut de la statistique du Québec.

    Une technologie propre (TP) est un équipement, un produit, un service ou un procédé servant à mesurer, à prévenir, à limiter, à réduire ou à corriger les atteintes à l’environnement. Les technologies propres permettent aussi d’économiser les ressources naturelles ou portent moins atteinte à l’environnement que leur contrepartie dans le marché.