• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    Survivre à un cancer une fois les traitements terminés : les facteurs associés à une expérience de soins positive chez les patients du Québec

    La période qui suit la fin des traitements contre le cancer présente un ensemble de défis pour les survivants du cancer. Ils doivent notamment souvent faire eux-mêmes le lien entre les soins spécialisés, les soins primaires, les soins de prévention et les soins médicaux complémentaires. Il est important de mieux comprendre les éléments qui sont liés à la qualité du suivi médical des survivants du cancer afin d’améliorer leur expérience quant à leurs soins de suivi.

    La présente étude avait pour but de déterminer, à partir des données du volet québécois de l’Enquête sur l’expérience des patients atteints de cancer et en transition, 2016, quels sont les facteurs associés à une expérience de soins positive lors du suivi médical après la fin des traitements. Ainsi, un meilleur accès aux soins spécialisés, une bonne communication entre le patient et le soignant, la capacité du soignant à orienter le patient vers des ressources supplémentaires de même que la transmission d'informations jugées utiles et de renseignements sur les effets secondaires des traitements augmentent la probabilité que le patient ait une expérience positive. En revanche, une mauvaise coordination entre les médecins et le fait que le patient ait à chercher par lui-même des informations pour des préoccupations d’ordre émotionnel diminuent la probabilité qu’il ait une expérience positive.

    Cette étude nous a permis de mettre en lumière certains éléments clés associés à une expérience patient positive et offre ainsi quelques pistes de réflexion en vue de l’amélioration de la qualité du suivi médical des survivants du cancer

    À consulter aussi

    Bulletin Zoom santé