• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    Portrait de la discrimination au Québec

    Selon la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, la discrimination crée des inégalités entre les individus ou les groupes d’individus, nuisant notamment à l’intégration des immigrants et des minorités visibles dans notre société. Les motifs discriminatoires sont multiples – le sexe, l’âge, la couleur de la peau ou la langue par exemple – et tracent une frontière entre les différents groupes sociaux par un processus de catégorisation «nous-eux». Bien que le Québec se soit doté il y a 40 ans d’une Charte des droits et libertés de la personne interdisant toute forme de discrimination, promouvant par le fait même une égalité réelle pour tous, le phénomène existe néanmoins au sein de la société québécoise. À partir des données de l’Enquête sociale générale (ESG) de 2013 sur l’identité sociale, cette étude vise à dresser un portrait global de la discrimination au Québec. Lorsque cela semblait pertinent, des comparaisons avec la situation dans le reste du Canada ont été faites. Bien que l’ensemble des motifs de discrimination documentés dans l’ESG soit présenté dans cette étude, une attention particulière a été portée à la discrimination ethnoculturelle.