• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    Les effets de la pandémie de COVID-19 sur le marché du travail au Québec

    Première diffusion : 19 octobre 2020  Mise à jour : 4 juin 2021

    En mars 2020, des mesures de distanciation physique et des restrictions visant les entreprises ont été progressivement introduites au Québec pour ralentir la propagation de la COVID-19. Pour en atténuer les conséquences, les gouvernements fédéral et provincial ont mis en place certaines mesures de soutien. Les restrictions ainsi que leur retrait ont eu des répercussions sur le marché du travail : entre février et avril, 825 900 emplois ont été perdus et le taux de chômage est passé de 4,5 % à 17,6 %, un sommet historique. Depuis mai 2020, l’emploi a progressé de 691 900, ce qui équivaut à environ 84 % des emplois perdus entre février et avril 2020.

    Les mouvements mensuels de l’emploi et du taux de chômage reflètent les effets des restrictions, de leur retrait et des réponses des gouvernements, des entreprises et des particuliers. Les graphiques et la ligne du temps présentés illustrent ces évolutions.

    Évolution et variation de l'emploi par mois, Québec, février 2020 à mai 2021

    Évolution et variation de l'emploi par moi, Québec, février à septembre 2020

    Consulter les données
      Nombre d’emplois Variation du nombre d’emplois par rapport au mois précédent
    Février 2020 4 353 000 + 14 800
    Mars 2020 4 090 000 - 262 900
    Avril 2020 3 527 000 - 563 000
    Mai 2020 3 765 000 + 237 700
    Juin 2020 4 012 000 + 246 900
    Juillet 2020 4 100 000 + 88 100
    Août 2020 4 151 000 + 50 500
    Septembre 2020 4 223 000 + 72 700
    Octobre 2020 4 210 800 - 12 500
    Novembre 2020 4 216 000 + 5 200
    Décembre 2020 4 200 000 - 16 000
    Janvier 2021 4 102 100 - 97 900
    Février 2021 4 214 700 + 112 600
    Mars 2021 4 240 600 + 25 900
    Avril 2021 4 227 300 - 13 300
    Mai 2021 4 219 300 - 8 000