Québec drapeau
Institut de la statistique du Québec
Institut de la statistique du Québec
  • Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    Le vieillissement démographique : de nombreux enjeux à déchiffrer

    Intitulé Le vieillissement démographique : de nombreux enjeux à déchiffrer, cet ouvrage couvre un large éventail de sujets. Les multiples enjeux associés au retrait de la vie active sont d’abord analysés au regard de comportements associés à l’âge à la retraite, à la planification financière et aux conditions économiques des personnes aînées. Le rôle et la qualité des réseaux sociaux et d’entraide pour les personnes aînées vivant à domicile ainsi que la croissance des dépenses de santé dans le contexte du vieillissement de la population sont ensuite examinés. Le marché de l’habitation et la migration infraprovinciale des personnes aînées sont également explorés. Le colloque a aussi donné lieu à des échanges fructueux sur l’importance des données statistiques afin de mieux éclairer les enjeux associés au vieillissement démographique. La synthèse des débats de cette table ronde clôt cette publication.

    Le report de la retraite au Canada et au Québec : une autre perspective.
    Les études sur l’impact économique du vieillissement de la population sont particulièrement nombreuses et les conclusions ne font pas toujours l’unanimité. Si certains y voient l’annonce d’une catastrophe qui nécessitera des transformations majeures de nos programmes sociaux, d’autres considèrent plutôt que ce phénomène, bien qu’important, sollicitera certes des changements, mais sans pour autant bouleverser ces programmes. Il y a cependant des points sur lesquels la plupart des experts s’entendent. L’allongement de la vie en emploi, par exemple, aurait un effet positif qui réduirait de façon significative les conséquences appréhendées du vieillissement. Les projections de la population active montrent en effet que le scénario retenu en ce qui concerne le taux d’activité des Canadiens âgés a un effet important sur l’effectif prévisible de la main-d’œuvre canadienne. La mise en place de mesures incitatives favorisant le report de la retraite, et donc une hausse des taux d’activité des Canadiens de 60 ans et plus, apparaît alors justifiée.