• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    Enquête sur l’utilisation, les besoins et les préférences des familles en matière de services de garde 2009

    Le rapport de l’Enquête sur l’utilisation, les besoins et les préférences des familles en matière de services de garde (EUSG 2009) s’intéresse à la garde des jeunes enfants. Les données recueillies auprès de 11 161 familles ayant des enfants de moins de cinq ans au 30 septembre 2009 permettent de dresser un portrait de l’utilisation des services de garde par les familles et de décrire la garde sous plusieurs aspects. On y traite notamment de la proportion d’enfants gardés, des modes et des motifs de garde, de la garde régulière et irrégulière, de la satisfaction des parents quant à la flexibilité du principal mode de garde utilisé régulièrement, des situations imprévues qui causent des difficultés dans l’organisation de la garde d’enfants et des préférences des familles en matière de garde selon l’âge des enfants. Ce rapport présente des résultats à l’échelle provinciale et pour les 17 régions administratives du Québec.

    De plus, on y retrouve certaines comparaisons avec l’enquête menée en 2004. Les données de cette enquête fournissent au ministère de la Famille et des Aînés (MFA) de précieux renseignements utiles à l’évaluation et à la planification des services de garde pour les enfants de moins de cinq ans. L’Enquête sur l’utilisation, les besoins et les préférences des familles en matière de services de garde (EUSG) 2009 a pour objectif de dresser un portrait actuel de l’utilisation des différents modes de garde par les familles québécoises qui ont des enfants de moins de cinq ans, de leurs besoins et de leurs préférences en matière de garde.

    Enfin, cette enquête documente de nouveaux sujets comme la satisfaction des parents concernant certains aspects de ces services, notamment la flexibilité des milieux de garde de même que les liens possibles entre le recours à la garde et les nouveaux programmes gouvernementaux relatifs au congé parental et au crédit d’impôt remboursable pour la garde d’enfants.