• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes
    Tous les communiqués

    Écart de rémunération entre les femmes et les hommes : comment la situation a‑t‑elle évolué depuis 1998?

    Québec, le 21 novembre 2022. – En 1998, la rémunération horaire moyenne des femmes occupant un emploi salarié équivalait à environ 83 % de celle des hommes. En 2021, ce ratio s’établit à environ 91 %, la rémunération horaire moyenne des femmes étant de 27,39 $ et celle des hommes, de 30,16 $. C’est ce que nous apprend la publication Analyse comparative des tendances historiques relatives à la rémunération horaire des femmes et des hommes au Québec dans les grands groupes professionnels, diffusée par l’Institut de la statistique du Québec le 21 novembre 2022, date du vingt-sixième anniversaire de l’adoption de la Loi sur l’équité salariale au Québec.

    Ratio de rémunération horaire femmes/hommes, Québec, 1998-2021

    Ce graphique illustre l'évolution de la rémunération horaire femmes-hommes entre 1998 et 2021.

    Source : Enquête sur la population active, Statistique Canada, 2021. Adapté par l'Institut de la statistique du Québec.

    Parmi les dix grands groupes professionnels, quatre ont vu leur ratio de rémunération horaire femmes/hommes augmenter d’au moins 9 points de pourcentage depuis 1998

    Dans l’ensemble des professions de la gestion, le ratio de rémunération horaire femmes/hommes s’est accru de l’ordre de 12 points pour se fixer à 91 %. En 2021, dans ce groupe professionnel, les femmes affichent une rémunération horaire moyenne de 44,50 $ et les hommes, de 49,10 $.

    Dans les professions de la vente et des services, le ratio de rémunération horaire femmes/hommes a augmenté de 12 points pour se fixer à 92 %. En 2021, les femmes œuvrant dans ces professions ont gagné 17,99 $ l’heure, comparativement à 19,47 $ l’heure pour les hommes.

    Les professions du domaine de la fabrication et des services d’utilité publique affichent un ratio de rémunération horaire femmes/hommes de 79 % en 2021, en hausse de 12 points par rapport à 1998. Dans ce groupe de professions, les femmes ont touché une rémunération horaire moyenne de 19,51 $ et les hommes, de 24,66 $.

    En 2021, dans l’ensemble des professions des affaires, de la finance et de l’administration, le ratio de rémunération horaire femmes/hommes s’est accru de 9 points pour s’établir à 90 %. Les femmes de ce groupe professionnel ont touché une rémunération horaire moyenne de 27,95 $ et les hommes, de 31,21 $.

    Pour les six autres grands groupes professionnels, il n’y a pas eu de changement statistiquement significatif entre 1998 et 2021.

    Variation du ratio de rémunération horaire femmes/hommes selon le groupe professionnel, Québec, 1998 et 2021

      Ratio de rémunération Rémunération horaire ($)
      1998 2021 Variation 2021
      Femmes Hommes

    Gestion 79 % 91 % + 12 points 44,50 49,10
    Vente et services 80 % 92 % + 12 points 17,99 19,47
    Fabrication et services d'utilité publique 67 % 79 % + 12 points 19,51 24,66
    Affaires, finance, administration 81 % 90 % + 9 points 27,95 31,21
    Sciences naturelles et appliquées 85 % 87 % Non significative 33,77 39,04
    Secteur de la santé 96 % 99 % Non significative 29,68 30,02
    Enseignement, droit et services sociaux, communautaires et gouvernementaux 82 % 83 % Non significative 32,65 39,44
    Arts, culture, sports et loisirs 92 % 91 % Non significative 26,48 29,09
    Métiers, transport, machinerie et domaines apparentés 85 % 85 % Aucune 23,50 27,73
    Ressources naturelles, agriculture et production connexe 72 % 72 % Aucune 17,62 24,60

    Note : les données disponibles sur les ratios de rémunération horaire portent sur l’emploi salarié seulement, les travailleurs autonomes ne sont pas pris en compte.
    Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, 2021. Adapté par l’Institut de la statistique du Québec.

    Différences entre rémunération horaire et hebdomadaire

    Par ailleurs, en 2021, le ratio de rémunération hebdomadaire femmes/hommes pour l’ensemble des professions se situait à 82,3 %, alors que le ratio horaire était de 90,8 %. Le ratio de rémunération hebdomadaire femmes/hommes moins élevé s’explique par une différence entre les sexes au chapitre du nombre d’heures travaillées, les femmes ayant généralement un nombre d’heures de travail habituelles inférieur à celui des hommes. Ces différences sont toutefois variables selon le domaine professionnel.

     


    L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

    Relations avec les médias
    Centre d'information et de documentation

    Tél. : 418 691-2401
    ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
    Courriel : cid@stat.gouv.qc.ca