• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes
    Tous les communiqués

    Croissance marquée du revenu disponible par habitant au Québec et dans l’ensemble des régions administratives en 2020

    Avis de diffusion

    Québec, le 30 mai 2022. – Malgré la baisse de l’activité économique causée par la crise sanitaire, le revenu disponible par habitant a augmenté de 8,2 % en 2020 au Québec. Il s’agit de la plus forte croissance, en dollars courants, depuis 1984. Cette hausse prononcée du revenu disponible est attribuable essentiellement aux différentes mesures de soutien mises en place par l’administration publique fédérale pour répondre à la crise de la COVID-19, qui ont plus que compensé la baisse des revenus de travail. C’est ce qui ressort de la publication Bulletin sur le revenu disponible diffusée aujourd’hui par l’Institut de la statistique du Québec.

    Hausse de plus de 6,0 % du revenu disponible dans toutes les régions

    En 2020, le revenu disponible par habitant augmente de façon substantielle dans l’ensemble des 17 régions administratives du Québec, propulsé par l’accroissement sans précédent des transferts en provenance des administrations publiques. Les hausses les plus fortes ont été enregistrées dans les régions du Nord-du-Québec (+ 9,5 %) et de Laval (+ 9,0 %).

    Selon les données provisoires de 2020, c’est en Montérégie (34 369 $) que le revenu disponible par habitant est le plus élevé au Québec. Viennent immédiatement ensuite les régions de la Capitale-Nationale (34 196 $) et de Montréal (34 019 $). À l’inverse, la Mauricie (29 892 $) affiche le revenu disponible par habitant le plus faible.

    Croissance sans précédent des transferts des administrations publiques

    Les transferts courants reçus des administrations publiques, lesquels représentent la seconde source de revenus des particuliers, ont cru dans l’ensemble du Québec de 38,1 % en 2020 pour s’établir à 9 604 $ par habitant. Cette croissance inédite s’explique essentiellement par les différentes mesures de soutien instaurées en 2020 par le gouvernement canadien afin d’atténuer les conséquences économiques de la crise sanitaire et dont les principales mesures étaient, en ordre d’importance, la Prestation canadienne d’urgence (PCU), la Prestation canadienne pour la relance économique (PCRE) et la Prestation canadienne d’urgence pour étudiants (PCUE).

    Sur le plan régional, les territoires qui enregistrent les plus fortes croissances des transferts des administrations publiques par habitant sont Montréal (+ 49,3 %) ainsi que les quatre régions adjacentes, à savoir Laval (+ 50,4 %), les Laurentides (+ 40,5 %), la Montérégie (+ 38,4 %) et Lanaudière (+ 37,1 %). De manière générale, les travailleurs de ces régions semblent avoir eu recours aux mesures de soutien du revenu, comme la PCU et la PCRE, dans une plus grande proportion et pendant plus longtemps que ceux du reste du Québec.

    Portrait des municipalités régionales de comté (MRC)

    À l’échelle des MRC, les hausses les plus importantes du revenu disponible par habitant en 2020 ont été observées dans les territoires de l’Administration régionale Kativik (+ 12,7 %) dans le Nord-du-Québec, de Robert-Cliche (+ 11,9 %) dans la Chaudière-Appalaches, des Jardins-de-Napierville (+11,8 %) en Montérégie et des Pays-d’en-Haut (+11,8 %) dans les Laurentides.

    La MRC de Caniapiscau (44 497 $), sur la Côte-Nord, dont l’économie repose en bonne partie sur l’exploitation minérale, est celle qui affiche le revenu disponible le plus élevé. Les MRC situées en périphérie de Montréal ainsi que celles situées autour de la ville de Québec font également bonne figure et présentent pour la plupart un revenu disponible par habitant supérieur à la moyenne québécoise. C’est notamment le cas de La Vallée-du-Richelieu (37 711 $), sur la Rive-Sud de Montréal et de La Jacques-Cartier (38 324 $), en banlieue de Québec.

    Revenu disponible par habitant, MRC du Québec, 2020

    Carte du revenu disponible par habitant, 2020 pour les 17 régions administratives du Québec

    Note
    Selon les nouvelles limites territoriales des régions administratives entrées officiellement en vigueur le 28 juillet 2021 à la suite de la publication du décret 961-2021. À cette date, les MRC de La Haute-Yamaska et de Brome-Missisquoi ont changé de région administrative passant de la Montérégie à l’Estrie.

    Sources
    Données sur le revenu disponible :
    Institut de la statistique du Québec, ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, ministère de l’Enseignement supérieur, Office de la sécurité du revenu des chasseurs et piégeurs cris, Retraite Québec, Revenu Québec, Services aux Autochtones Canada, Société de l’assurance automobile du Québec, Société d’habitation du Québec et Statistique Canada.
    Données sur les limites administratives :
    Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Système sur les découpages administratifs.

    Qu’est-ce que le revenu disponible par habitant?

    Pour obtenir le revenu disponible par habitant, on additionne d’abord tous les revenus des résidents d’un territoire donné, tels que la rémunération des salariés, le revenu net des entreprises individuelles, les revenus nets de la propriété et les prestations sociales. On soustrait ensuite les transferts payés par ceux-ci aux secteurs institutionnels, dont l’impôt sur le revenu des particuliers, les cotisations aux régimes d’assurance sociale ainsi que les cotisations payées à un régime de retraite à prestations et à cotisations déterminées. Enfin, on divise par la population totale du territoire. Le revenu disponible représente ainsi le montant qui reste à la disposition des particuliers pour la consommation finale de biens et de services ainsi que pour l’épargne volontaire.

    Pour en savoir plus

    Lire la publication (PDF, 1,69 Mo)

    Consulter les tableaux statistiques dynamiques

     


    L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

    Relations avec les médias
    Centre d'information et de documentation

    Tél. : 418 691-2401
    ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
    Courriel : cid@stat.gouv.qc.ca