• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes
    Tous les communiqués

    Portrait des écarts salariaux entre les femmes et les hommes de formation universitaire

    Avis de diffusion

    Montréal, le 8 mars 2021. – Dans l’ensemble des entreprises de 200 employés et plus du Québec, environ 303 510 employés réguliers à temps plein occupent une profession nécessitant une formation universitaire. De ce nombre, 176 720 sont des femmes (58 %). Elles gagnent en moyenne 2,83 $/h de moins que leurs homologues masculins, soit 93,7 % de leur salaire.

    Les écarts salariaux relatifs hommes-femmes dans les professions de formation universitaire sont moindres que les écarts dans les professions des autres niveaux de compétence. Dans les autres niveaux, les femmes gagnent entre 83,6 % (formation en cours d’emploi) et 90,4 % (formation de niveau secondaire) du salaire des hommes. Ces informations sont tirées d’un bulletin d’analyse publié aujourd’hui par l’Institut de la statistique du Québec et produit à partir des plus récentes données sur le sujet (2019).

    Faits saillants

    Les femmes professionnelles dans les entreprises de 200 employés et plus :

    • Occupent 68 % des emplois syndiqués et 42 % des emplois non syndiqués. Elles représentent 39 % de l’effectif au privé et près de 70 % au public.
    • Gagnent moins que leurs collègues masculins au privé comme au public, qu’elles soient syndiquées ou non et que l’emploi soit à prédominance féminine ou non. Plus précisément :
      • Les non-syndiquées comme les syndiquées gagnent un salaire moyen inférieur à celui de leurs homologues masculins : près de 3,00 $/h et de 4,00 $/h de moins respectivement.
      • Elles gagnent environ 4,00 $/h de moins que les hommes professionnels, tant dans le secteur privé que dans le secteur public.

    Salaire horaire moyen dans les professions de formation universitaire, selon le sexe, entreprises de 200 employés et plus, Québec, 2019


    Secteur   Taux de présence des femmes   Salaire horaire moyen
     
      Ensemble   Analyse selon le sexe
     
     
      Femmes Hommes Écart Ratio
     
     
      %   $   $ %

    Ensemble des professionnels   58,2   43,48   42,30 45,13 – 2,83 93,7
    Syndiqué   68,0   44,02   42,84 46,51 – 3,67 92,1
    Non syndiqué   42,3   42,61   40,89 43,88 – 2,99 93,2
    Privé   39,0   41,49   39,29 42,89 – 3,60 91,6
    Public1   67,7   44,46   43,15 47,20 – 4,05 91,4

    L'analyse porte sur les employés permanents à temps plein, soit les employés dont le contrat de travail est a durée indéterminée et qui travaillent plus de 30 heures par semaine.

    1. Le secteur public est composé des sous-secteurs suivants : administration québécoise (fonction publique québécoise et réseaux publics de l'éducation - centres de services scolaires et collègues - et de la santé et des services sociaux), l'administration fédérale au Québec, les administrations municipales des villes de 25 000 habitants et plus, les universités et les entreprises publiques de compétence fédérale, proviniciale ou locale.

    Note : Tous les écarts salariaux présentés dans le tableu sont significatifs au seuil de 5 %.

    Source : Institut de la statistique du Québec, Résultats de l'Enquête sur la rémunération globale au Québec – Collecte 2019.

    Cette analyse ne permet pas de déterminer les causes de l’écart de rémunération entre les sexes. Cependant, certains facteurs, comme la différence de l’effectif selon le sexe, la durée dans l’emploi, l’expérience sur le marché du travail et le mode de rémunération, ou encore des caractéristiques démographiques, comme la situation familiale, pourraient l’expliquer en partie.

    Une analyse complémentaire, présentée dans le bulletin, évalue l’influence de la répartition des femmes et des hommes dans les professions et les divers secteurs sur les écarts salariaux. Les résultats de cette analyse montrent généralement une différence salariale moins marquée entre les sexes lorsqu’on corrige les résultats pour tenir compte de la répartition différente des sexes dans les professions.


    L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

    Relations avec les médias
    Centre d'information et de documentation

    Tél. : 418 691-2401
    ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
    Courriel : cid@stat.gouv.qc.ca