Coup d'œil sur la Mauricie

    Diffusion : 1er novembre 2023

    Chiffres pour 2020 et 2021. Lire la version textuelle pour le détail.

    Version textuelle

    Indicateurs clés

    Population totale (1er juillet 2022) : 281 163; augmentation de 13,4 pour mille (taux d'accroissement annuel 2022-2021p)

    Produit intérieur brut (PIB nominal aux prix de base) (2021) : 11 323 M$; augmentation de 12,0 % (variation annuelle)

    Revenu disponible par habitant (2021) : 30 801 $; augmentation de 4,5 % (variation annuelle)

    Taux de chômage (15-64 ans) (2022) : 4,5 %; variation non significative de 1,3 points de % (écart annuel)

    Principaux secteurs économiques de la région selon le PIB en 20211

    Soins de santé et assistance sociale : 13,1 %

    Services d’enseignement : 8,9 %

    Administrations publiques : 8,2 %

    Construction : 8,1 %

    Commerce de détail : 7,4 %

    Note
    1 Sont exclus les secteurs suivants : finance et assurances, services immobiliers et services de location et de location à bail et gestion de sociétés et d’entreprises (SCIAN 52, 53 et 55).

    Faits saillants

    La population de la Mauricie a crû entre 2021 et 2022 à un taux figurant parmi les plus élevés du Québec. Depuis quelques années, le rythme de sa croissance tend à s’accélérer, si bien que l’augmentation en 2021-2022 est la plus forte que la région ait enregistrée en plus de 30 ans. Cependant, l’âge moyen est de 46,5 ans, l’un des plus élevés du Québec.

    L’économie de la Mauricie a renoué avec la croissance en 2021, après avoir reculé en 2020 en raison du début de la pandémie. Le PIB a rebondi de 12,0 % dans la région, soit à un rythme plus prononcé que celui observé dans l’ensemble du Québec. Le revenu disponible par habitant a poursui­vi, pour sa part, sa nette progression. Il demeure toutefois le plus faible parmi les régions administratives.

    La situation de l’emploi et du chômage des 15-64 ans a peu varié en Mauricie entre 2021 et 2022. Quant au nombre de postes vacants et au salaire horaire moyen offert par les employeurs, ils sont en revanche en forte augmentation dans la région. Le taux de postes vacants est toutefois inférieur à celui du Québec.

    Dans les MRC

    En 2021, sur le plan du revenu disponible par habitant, les six MRC de la région continuent de présenter des profils relativement homogènes, soit sous la valeur provinciale. Toutefois, la MRC de La Tuque se démarque par une forte croissance du revenu disponible par habitant (+ 8,2 %), alors que celle de Mékinac affiche l’augmentation la plus faible (+ 2,2 %). À l’ouest de la région, celle de Maskinongé a vu les valeurs des résidences unifamiliales augmenter de façon plus prononcée selon les exercices financiers des municipalités de 2022 et 2023.

     

    Ces faits saillants sont tirés de la section Coups d’œil sur les régions de la publication Panorama des régions du Québec, édition 2023 (PDF, 18,4 Mo).

    Édition 2022

    Chiffres pour 2020 et 2021. Lire la version textuelle pour le détail.

    Version textuelle

    Indicateurs clés

    Population totale (1er juillet 2021) : 277 384; augmentation de 11,9 pour mille (taux d'accroissement annuel 2021-2020p)

    Produit intérieur brut (PIB nominal aux prix de base) (2020) : 10 144 M$; diminution de 0,4 % (variation annuelle)

    Revenu disponible par habitant (2020) : 29 892 $; 8,6 % (variation annuelle)

    Taux de chômage (15 ans et plus) (2021) : 5,6 %; diminution de 2,7 points de % (écart annuel)

    Principaux secteurs économiques de la région selon le PIB en 2020

    Soins de santé et assistance sociale : 12,9 %

    Services d’enseignement : 8,8 %

    Administrations publiques : 8,1 %

    Construction : 7,6 %

    Commerce de détail : 7,2 %


    Note
    Les principaux secteurs économiques de la région selon le PIB en 2020 présentés pour chaque région excluent les secteurs suivants : finance et assurances, services immobiliers et services de location et de location à bail et gestion de sociétés et d’entreprises (SCIAN 52, 53 et 55).

    Faits saillants

    Le PIB de la Mauricie a fléchi en 2020 à la suite des mesures de lutte contre la propagation de la COVID-19, mais le recul est moins prononcé qu’au Québec. Même si la croissance du revenu disponible par habitant a dépassé celle observée pour l’ensemble du Québec, c’est la seule région où il est inférieur à 30 000 $.

    L’emploi a peu varié en Mauricie en 2021. Le taux de chômage y a diminué et se situait à un niveau semblable à celui de l’ensemble du Québec. Entre le 4e trimestre de 2020 et celui de 2021, le nombre de postes vacants a augmenté en Mauricie comme dans presque toutes les régions. À la fin de 2021, la région a cependant affiché le plus faible taux de postes vacants du Québec.

    Le nombre de copropriétés en Mauricie s’est accru de 4,7 %, soit la plus forte hausse au Québec, selon les sommaires du rôle d’évaluation des municipalités de 2021 et 2022.

    La population de la Mauricie a crû entre 2020 et 2021 à un taux figurant parmi les plus élevés du Québec. Depuis quelques années, le rythme de sa croissance tend à s’accélérer, si bien que l’augmentation en 2020-2021 est la plus forte que la région ait enregistrée depuis plus de 30 ans. L’âge moyen est de 46,5 ans, l’un des plus élevés du Québec.

    Ces faits saillants sont tirés de la section Coups d’œil sur les régions de la publication Panorama des régions, édition 2022 (PDF, 18,9 Mo).

    Évaluation de page
    L'information sur cette page vous a-t-elle été utile?