• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    Portrait du navettage des Québécoises et Québécois en emploi

    Reflet de la distribution des populations et des emplois sur le territoire, les déplacements entre le domicile et le lieu de travail, associés au concept de navettage, constituent l’assise de la mobilité des Québécoises et des Québécois. L’étalement urbain, conjugué à l’expansion du réseau routier, la présence accrue des femmes sur le marché du travail et la motorisation massive des ménages sont autant de changements qui ont contribué à étirer les déplacements des travailleurs, en distance et en durée. L’augmentation de la congestion routière et les changements climatiques ne constituent que quelques-unes des conséquences associées. Au Québec, près de trois millions de travailleurs à plein temps font l’aller-retour entre leur domicile et leur lieu de travail de façon quotidienne. Quoique routiniers, ces déplacements de plus en plus longs se répercutent sur le niveau de stress quotidien et la conciliation travail-famille.

    À partir des données de l’Enquête sociale générale (ESG) de 2010 et de l’Enquête nationale auprès des ménages (ENM) de 2011, cette étude vise à dresser un portrait des déplacements de la population québécoise en emploi entre leur domicile et leur lieu de travail, ainsi que des impacts sur le stress et la conciliation travail-famille.