• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    Les transferts interfamiliaux au Québec : héritages et transferts volontaires

    Peu d’études ont été produites au sujet des transferts patrimoniaux entre les familles au Québec ou au Canada. Pourtant, les transferts interfamiliaux de richesses joueraient un rôle clé dans toutes les sociétés. L’ampleur de ce phénomène économique inciterait pourtant à ce que l’on se penche sur celui-ci dans une perspective d’amélioration des politiques gouvernementales de redistribution. Que ce soit sous la forme d’héritages, de transferts financiers réguliers ou occasionnels versés par les familles vivantes, les transferts de richesse contribuent à définir les conditions socioéconomiques des individus et familles en plus de constituer une variable de première importance pour saisir les inégalités intergénérationnelles.

    Le présent article propose précisément d’analyser ces formes de soutiens interfamiliaux à partir des résultats de l’Enquête sur la sécurité financière (ESF) de 2005 et 2012. Cette enquête de Statistique Canada constitue l’une des sources de données les plus complètes sur le sujet. En première partie, nous nous intéressons à cerner le phénomène des successions au Québec en examinant plus particulièrement les inégalités entre les familles légataires et non légataires. En deuxième partie, nous traçons le portrait des familles québécoises donatrices.