• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes

    L'évolution de l'excès de poids chez les adultes québécois de 1990 à 2004 : mesures directes

    Le premier article présente l’évolution de l’embonpoint et de l’obésité chez les adultes québécois au cours des années 1990 à 2004. Les données de l’indice de masse corporelle (IMC) sont analysées selon le sexe, le groupe d’âge et la scolarité. La distribution des valeurs continues de l’IMC ainsi que leur évolution dans le temps sont présentées. De plus, une comparaison des données mesurées avec les données autodéclarées est faite à l’aide des données d’enquête. Finalement, une brève analyse de la concordance entre les données autodéclarées et les données mesurées est effectuée à l’aide des données de l’Enquête québécoise sur la santé cardiovasculaire de 1990, qui offre des résultats pour les deux types de mesures chez les mêmes personnes.

    Le 2e article vise à permettre une meilleure compréhension du phénomène de l’augmentation de l’obésité et de l’embonpoint chez les jeunes. Il présente une synthèse des résultats basés sur l’indice de masse corporelle des jeunes de 12 à 17 ans à partir de données d’enquêtes canadiennes incluant des données québécoises. Les prévalences de l’embonpoint et de l’obésité sont d’abord examinées chez les jeunes Québécois, puis elles sont comparées avec celles observées chez les jeunes Canadiens à l’aide des données mesurées. Des comparaisons entre garçons et filles et entre les 12-14 ans et les 15-17 ans sont également effectuées (lorsque la taille de l’échantillon le permet). Enfin, la question de la valeur de l’IMC chez les jeunes lorsque celui-ci repose sur des données autodéclarées plutôt que sur des mesures directes est abordée.

    Le 3e article vise à dresser un portrait du poids corporel des adultes en France et au Québec et à examiner les caractéristiques socioéconomiques associées à l’excès de poids. L’intérêt pour le Québec de se comparer non seulement au reste du Canada mais aussi à la France relève de sa culture qui implique, concernant l’objet de cette étude, des habitudes alimentaires et un rapport au corps différents de la culture anglo-saxonne. Les données utilisées proviennent d’enquêtes nationales représentatives de la population vivant en ménage privé en 2003, soit l’Enquête décennale santé (EDS) de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) et l’Enquête sur la santé dans les  collectivités  canadiennes (ESCC), cycle  2.1, de Statistique  Canada.