• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes
    Tous les communiqués

    La situation du marché du travail québécois s’est améliorée au deuxième trimestre de l’année, avec l’allègement des mesures de confinement

    Montréal, le 19 août 2021. – Au deuxième trimestre de 2021, le Québec comptait 60 300 emplois de plus qu’au premier trimestre de l’année, mais 72 700 emplois de moins qu’au dernier trimestre de 2019, soit avant la pandémie. Le nombre d’emplois se situait ainsi à 98,3 % du niveau observé avant la crise sanitaire. En comparaison, le taux était de 97,9 % pour l’ensemble du Canada.

    Le taux de chômage au deuxième trimestre de 2021 s’est établi à 6,5 % au Québec, comparativement à 5,3 % au dernier trimestre de 2019. Le nombre d’emplois à temps plein était identique à celui d’avant la pandémie, ce qui signifie que ce sont 72 700 emplois à temps partiel qu’il restait à récupérer.

    C’est ce qui ressort de l’analyse intitulée Comment évolue la participation au marché du travail en temps de pandémie au Québec et ailleurs au Canada?, rendue publique aujourd’hui par l’Institut de la statistique du Québec.

    Ratio du nombre de personnes de 15 ans et plus en emploi au deuxième trimestre de 2021 sur le nombre au quatrième trimestre de 2019, ensemble du Canada et provinces

    Ratio du nombre de personnes de 15 ans et plus en emploi au deuxième trimestre de 2021 sur le nombre au quatrième trimestre de 2019, ensemble du Canada et provinces

    Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, 2021. Adapté par l’Institut de la statistique du Québec.

    L’emploi des femmes toujours plus affecté par la pandémie que celui des hommes

    Depuis le début de la pandémie, les répercussions sont plus importantes sur la participation au marché du travail des femmes que sur celle des hommes.

    Ainsi, la proportion d’emplois récupérés chez les femmes au deuxième trimestre de 2021 était de 96,6 %, ce qui veut dire que l’on comptait 69 700 travailleuses de moins qu’au quatrième trimestre de 2019. Le nombre d’emplois à temps plein occupés par celles-ci était comparable à celui d’avant la pandémie. Toutefois, il restait du rattrapage à faire du côté des emplois à temps partiel, car le taux de récupération était de 87,0 %. Il s’agissait de la plus forte proportion au Canada pour la récupération des emplois à temps plein chez les femmes, mais de la plus faible pour ceux à temps partiel.

    Chez les hommes, le niveau d’emploi au deuxième trimestre de 2021 était dans l’ensemble comparable à celui d’avant la pandémie. C’était également le cas pour l’emploi à temps plein et pour celui à temps partiel pris séparément. Dans le cas de l’emploi total et de celui à temps plein, toujours chez les hommes, il s’agissait des proportions les plus élevées au pays.

    La situation des jeunes sur le marché du travail s’est améliorée

    Le nombre d’emplois chez les 15-24 ans au deuxième trimestre de 2021 équivalait à 93,7 % de celui d’avant la pandémie, ce qui signifie que l’on comptait 37 700 emplois de moins pour cette tranche d’âge. Il s’agit d’une amélioration par rapport au premier trimestre de l’année, alors que le ratio était de 86,9 % (– 78 100 emplois). Ce groupe demeurait tout de même le plus affecté par la pandémie sur le plan de l’emploi : la proportion d’emplois récupérés s’élevait en effet à 98,9 % chez les 25-54 ans et à 99,6 % chez les 55 ans et plus.

    À consulter :


    L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

    Relations avec les médias
    Centre d'information et de documentation

    Tél. : 418 691-2401
    ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
    Courriel : cid@stat.gouv.qc.ca