• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes
    Tous les communiqués

    Évolution des dépenses de l’administration publique québécoise en culture

    Avis de diffusion

    Québec, le 20 décembre 2021. – En 2019-2020, les dépenses en culture des ministères et organismes de l’administration publique québécoise ont progressé de 2,1 %, pour se fixer à 1,9 G$. Elles représentent ainsi 1,65 % des dépenses consolidées du gouvernement du Québec. C’est ce que révèle la publication Les dépenses en culture de l’administration publique québécoise en 2019-2020, diffusée aujourd’hui par l’Observatoire de la culture et des communications de l’Institut de la statistique du Québec.

    Évolution des dépenses par habitant

    Les dépenses de l’administration publique québécoise représentaient 222 $ par habitant en 2019-2020. Depuis 2012-2013, elles ont augmenté de 4,5 % en moyenne par année. Les dépenses directes pour la culture (excluant les mesures fiscales), s’élevaient à 141 $ par habitant en 2019-2020, alors que la valeur des crédits d’impôt remboursables était de 81 $ par habitant.

    Dépenses directes et fiscales en culture de l'administration publique québécoise, en dollars par habitant1, Québec, 2010-2011 à 2019-2020

    Dépenses directes et fiscales en culture de l'administration publique québécoise, en dollars par habitant<sup>1</sup>, Québec, 2010-2011 à 2019-2020

    1. Les données sur la population du Québec proviennent du tableau Population et composantes de l'accroissement démographique, Québec, 1971-2021 de l'Institut de la statistique du Québec. [statistique.quebec.ca/fr/document/population-et-structure-par-age-et-sexe-le-quebec/tableau/population-composantes-accroissement-demographique-quebec] (Consulté le 25 juin 2021).
    2. Les données concernant les dépenses fiscales ne sont pas disponibles avant 2012-2013.
    Source : Institut de la statistique du Québec, Observatoire de la culture et des communications du Québec.

    Augmentation importante des dépenses fiscales

    L’augmentation des dépenses totales en culture du gouvernement du Québec observée au cours des dernières années est davantage attribuable aux dépenses fiscales (crédits d’impôt) qu’aux dépenses directes (salaires, achats de biens et de services, achat de terrains, d’équipements, de matériel ou d’immeubles, subventions et contributions de fonctionnement, etc.). En effet, depuis 2012-2013, les dépenses fiscales ont connu une croissance annuelle moyenne de 12,6 %, contre 2,4 % pour les dépenses directes.

    Dépenses selon la région

    En 2019-2020, 74 % des dépenses directes en culture ont été effectuées dans les régions centrales de Montréal (290,74 $ par habitant) et de la Capitale-Nationale (382,51 $ par habitant).

    Dans les autres régions, elles oscillaient entre 23,39 $ et 164,8 $ par habitant. Au cours des 10 dernières années, les dépenses directes en culture ont augmenté de plus de 5 % par année en moyenne dans les régions des Laurentides, de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et de la Montérégie.

    Dépenses selon le domaine culturel

    En 2019-2020, plus de la moitié des dépenses directes ont été consenties dans les domaines Bibliothèques (23 %), Patrimoine, institutions muséales et archives (23 %) et Arts de la scène (13 %), qui dominent à ce chapitre depuis au moins 20 ans. En tenant compte des dépenses fiscales, c’est le domaine Cinéma et audiovisuel qui emporte la part la plus importante avec 21 % des dépenses totales, suivi du domaine Multimédia (15 %).

    Relations avec les médias
    Centre d'information et de documentation

    Tél. : 418 691-2401
    ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
    Courriel : cid@stat.gouv.qc.ca