• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes
    Tous les communiqués

    Écoute des interprètes québécois : transition lente vers les services de musique en continu

    Québec, le 22 juin 2022. – Depuis le 15 octobre 2021, des données d’écoutes sur les services de musique en continu sont disponibles pour la première fois au Québec. Durant les 11 dernières semaines de l’année 2021, les Québécois ont généré 4,6 milliards d’écoutes de pistes musicales sur ces plateformes. Les interprètes québécois comptent pour 9 % de ces écoutes, un résultat inférieur à la part de ceux‑ci dans les ventes d’albums et de pistes combinées (32 %). C’est ce que révèle le bulletin Le marché québécois de la musique enregistrée en 2021, publié aujourd’hui par l’Observatoire de la culture et des communications de l’Institut de la statistique du Québec.

     

    Part des interprètes québécois parmi les différents types d’enregistrements audio, Québec 2021

    Part des interprètes québécois parmi les différents types d’enregistrements audio, Québec 2021

    Source : Nielsen Music/MRC Data. Tous droits réservés.

    Compilation : Institut de la statistique du Québec, Observatoire de la culture et des communications du Québec.

    Tendance à la hausse de la part de marché des produits québécois dans un marché des ventes en baisse depuis 2005

    En 2021, au Québec, les ventes d’enregistrements audio en équivalent d’albums se sont élevées à 2 millions d’unités, une baisse de 12 % par rapport à 2020. Les ventes sont en baisse pour tous les types de produits, soit les CD (– 8 %), les albums numériques (– 23 %) et les pistes numériques (– 23 %), sauf les disques vinyle (+ 26 %).

    Par contre, la part des produits québécois dans les ventes d’enregistrements audio s’est élevée à 32 % (30 % en 2020). Cette part varie selon les supports :

    • 35 % pour les produits physiques (CD et disques vinyle);
    • 28 % pour les produits numériques;
      • 34 % pour les albums numériques;
      • 16 % pour les pistes numériques.

    Depuis 2013, la tendance est à la hausse pour la part québécoise, principalement pour les albums numériques (de 20 % à 34 %) et les albums physiques (de 30 % à 35 %). Parmi les ventes d’albums québécois, la part détenue par les produits en français s’est établie à 53 % en 2021, une baisse depuis le sommet de 77 % en 2017. Or, pour la première fois, la baisse est davantage attribuable à une progression de la part des albums dans une autre langue ou sans paroles (de 6 % à 25 %) qu’à la part des albums québécois de langue anglaise (de 18 % à 22 %). Au-delà de l’enjeu de la langue, toujours présent, ces résultats laissent entrevoir une percée positive de la musique instrumentale d’ici auprès du public québécois.

    Premiers palmarès québécois des écoutes sur les services de musique en continu

    Bien que les données sur l’écoute en continu au Québec soient disponibles seulement depuis le 15 octobre 2021, voici les principaux résultats de ce palmarès :

    • Adele, Taylor Swift et Ed Sheeran sont les trois interprètes les plus écoutés durant la période;
    • Parmi les 20 interprètes les plus écoutés au Québec, 3 sont québécois : Enima au 13erang, Charlotte Cardin au 15e rang et Les Cowboys fringants au 17e rang;
    • La piste québécoise la plus écoutée est Copilote (ft. Jay Scøtt) de FouKi;
    • Sur les 50 interprètes québécois les plus écoutés, 39 chantent principalement ou exclusivement en français.

    L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

    Relations avec les médias
    Centre d'information et de documentation

    Tél. : 418 691-2401
    ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
    Courriel : cid@stat.gouv.qc.ca