• Statistiques
  • L'Institut
  • Enquêtes
    Tous les communiqués

    Effets de la pandémie sur les secteurs économiques et le PIB du Québec en 2020

    Avis de diffusion

    Québec, le 29 mars 2021. – Au printemps 2020, le produit intérieur brut (PIB) réel du Québec aux prix de base a connu une baisse historique en raison de la pandémie de COVID-19. Ce recul a été suivi par une période de redressement. En décembre 2020, dix secteurs économiques sur vingt ont retrouvé ou dépassé leur niveau de production de février 2020, c’est-à-dire avant le début de la pandémie. À l’inverse, dans deux secteurs, le niveau d’activité à la fin de l’année équivalait à moins de 60 % de celui de février.

    Ces informations sont tirées d’une analyse publiée aujourd’hui par l’Institut de la statistique du Québec et produite à partir des plus récentes données sur le PIB mensuel par industrie.

    PIB réel par industrie au Québec, niveaux d'avril et de décembre 2020 par rapport à celui de février 2020

    Source : Institut de la statistique du Québec

    Faits saillants

    • Le PIB réel du Québec a enregistré une baisse historique entre février et avril 2020 (– 22,9 %). Les secteurs les plus affectés pendant cette période ont été ceux de la construction (– 73,6 %), des services d’hébergement et de restauration (– 63,2 %), des arts, spectacles et loisirs (– 53,2 %) ainsi que de l’extraction minière, de l’exploitation en carrière, et de l’extraction de pétrole et de gaz (– 46,9 %).
    • Ce recul a été suivi par une reprise au courant de l’été. Ainsi, en décembre 2020, le PIB réel du Québec a retrouvé globalement 98,0 % de son niveau de février 2020, soit avant la crise. Les secteurs économiques ont cependant évolué à des rythmes différents.
    • Parmi les secteurs ayant dépassé leur niveau de production d’avant la crise, on retrouve celui de l’agriculture, de la foresterie, de la pêche et de la chasse (le PIB du secteur en décembre 2020 correspondait à 110,4 % de celui de février), suivi du commerce de détail (106,4 %), de la finance et des assurances (103,1 %), des soins de santé et de l’assistance sociale (102,5 %) et des services professionnels, scientifiques et techniques (102,4 %).
    • À l’opposé, plusieurs secteurs affichaient encore en décembre 2020 un niveau de production inférieur à celui de février. Parmi les secteurs qui ont le moins repris de vigueur après la récession pandémique, il y a celui des arts, spectacles et loisirs, dont le niveau de production à la fin de l’année correspondait à seulement 51,1 % de celui de février, suivi par les services d’hébergement et de restauration (56,8 %) et le transport et l’entreposage (83,3 %).

    L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

    Relations avec les médias
    Centre d'information et de documentation

    Tél. : 418 691-2401
    ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
    Courriel : cid@stat.gouv.qc.ca