• Statistics
  • The Institut
  • Surveys

    Revenu médian ajusté

    Indicateurs de progrès du Québec

     

    Le revenu médian après impôt ajusté en fonction de la taille du ménage correspond à la médiane du revenu de l’ensemble de la population. Plus précisément, on octroie aux particuliers de tous âges le revenu après impôt de leur ménage, après l’avoir ajusté avec une échelle d’équivalence qui tient compte du nombre de personnes dans le ménage. Cet ajustement permet de refléter les économies d’échelle dans la consommation. Le revenu médian est celui qui sépare la population en deux parts égales, de telle sorte que la moitié a un revenu plus élevé et l’autre moitié, un revenu plus faible.

    Vignette du revenu médian ajusté 46 171 $ en 2019
    Tendance à la hausse, favorable au progrès. Tendance favorable au progrès depuis 2004

    Pertinence pour la mesure du progrès et méthode

    Disposer d’un certain revenu est un prérequis universel au bien-être des personnes. En plus de couvrir les besoins essentiels, cela permet de se prémunir en cas d’aléas économiques, de poursuivre des objectifs chers pour soi, pour ses proches ou pour autrui, et d’être plus libre de ses choix de vie.

    Un revenu médian élevé, ou en croissance, indique qu’une part importante de la population dispose de ressources économiques satisfaisantes. Cela est essentiel pour le bien-être des personnes, en particulier sur le plan des conditions matérielles.

    Inégalités

    Le revenu après impôt ajusté des ménages peut être utilisé pour calculer plusieurs indicateurs d’inégalités. D’une part, l’indicateur peut être ventilé selon diverses caractéristiques sociodémographiques (sexe, âge, statut d’immigration, niveau de scolarité, etc.) pour mesurer les inégalités horizontales, soit les écarts entre des groupes de population. D’autre part, en comparant les valeurs des extrémités supérieure et inférieure de la distribution des revenus, comme les déciles et les quintiles extrêmes (p. ex. les écarts entre les revenus des 10 % des particuliers les plus favorisés et ceux des 10 % les plus défavorisés), il est possible de mesurer les inégalités verticales.

    Intelligibilité et acceptabilité

    Le revenu médian après impôt est largement utilisé pour mesurer le bien-être de la population. La mesure ajustée en fonction de la taille du ménage est moins courante, mais elle est utilisée pour calculer le taux de faible revenu à l’aide d’un seuil relatif. C’est également celle préconisée par l’Organisation de coopération et de développement économiques pour sa base de données sur la distribution des revenus.

    Notes méthodologiques

    Concepts et définitions

    Ménage

    Personne ou groupe de personnes occupant un même logement. On attribue le même revenu après impôt ajusté du ménage à toutes les personnes en faisant partie.

    Revenu après impôt du ménage

    Somme du revenu après impôt de tous les membres du ménage. Le revenu après impôt correspond au revenu total, incluant les revenus d’emploi, les revenus de placement ainsi que les transferts des gouvernements fédéral et provincial, duquel est soustrait l’impôt fédéral et provincial.

    Revenu médian

    Valeur du revenu pour laquelle la moitié des particuliers de tous âges a un revenu qui lui est inférieur et l’autre moitié, un revenu qui lui est supérieur.

    Échelle d'équivalence

    L’échelle d’équivalence pour l’ajustement du revenu est la racine carrée de la taille du ménage. Cet ajustement vise à refléter les économies d’échelle dans la consommation et le partage des ressources financières des personnes occupant un même logement. Par exemple, deux personnes décidant de cohabiter pourront se partager les frais inhérents au logement (paiements hypothécaires ou loyer, frais d’électricité et de chauffage, entretien, etc.). Leurs besoins individuels relatifs aux équipements ménagers seront également réduits (électroménagers, mobilier, etc.).

    Méthode de calcul

    Le revenu après impôt du ménage est ajusté selon la façon suivante :

    Formule du revenu après impôts du ménage

    Le revenu après impôt ajusté est attribué à chaque membre du ménage, de sorte que tous les particuliers, quel que soit leur âge, se voient octroyer un revenu. Les valeurs sont ensuite ordonnées en ordre croissant. La médiane de cette distribution de revenus correspond à la mesure retenue pour l’indicateur.

    Aux fins de comparaison temporelle, les revenus antérieurs à celui de la dernière année disponible sont convertis en dollars constants de la dernière année au moyen de l’indice des prix à la consommation (IPC). L’IPC du Québec est utilisé pour la mesure québécoise; celui du Canada pour la mesure canadienne, et ceux des autres provinces pour la mesure portant sur le reste du Canada. Précisons que dans ce cas, le revenu médian ajusté correspond à la moyenne pondérée (selon le poids démographique) de la médiane de chaque province.

    L’indicateur est produit par l’ISQ à partir des microdonnées de l’Enquête sur la dynamique du travail et du revenu et de l’Enquête canadienne sur le revenu disponibles dans les Centres de données de recherche.

    Fréquence de mise à jour

    Annuelle

    Limites

    Le revenu ajusté suppose que tous les membres d’un ménage ont des revenus égaux, évacuant par le fait même toute inégalité intrafamiliale.

    Produits connexes

    Indicateurs de progrès du Québec. Principaux résultats (tableau de données)

    Indicateurs de progrès du Québec. Interprétation et analyse

    Cadre conceptuel et méthodologique des Indicateurs de progrès du Québec

     

    Faites-nous part de vos commentaires!

    Les Indicateurs de progrès du Québec visent à mesurer ce qui est le plus important pour les personnes, à partir d’un nombre restreint d’indicateurs. Pour cette raison, l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) vous invite à soumettre vos commentaires à propos de cette initiative et des dimensions du bien-être et de la richesse nationale qui sont les plus importantes pour vous. Vos suggestions alimenteront les réflexions et pourraient être utilisées par l’ISQ pour faire évoluer la liste des indicateurs de progrès.

    Soumettre un commentaire

     

    Dernière mise à jour : 13 juin 2022